Mardi 17 septembre 2019 | Dernière mise à jour 06:14

Discours sur l'état de l'Union La démocrate Abrams répondra à Trump

Le Parti démocrate a choisi l'étoile montante Stacey Abrams pour répondre à Donald Trump le 5 février après son discours au Congrès.

Image d'archive de Stacey Abrams.

Image d'archive de Stacey Abrams. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Stacey Abrams, ancienne candidate au poste de gouverneur de l'Etat de Géorgie, a été choisie mardi par les démocrates pour répondre au discours sur l'état de l'Union du président américain, une première pour une femme noire.

Donald Trump doit délivrer le 5 février ce discours annuel traditionnel au Congrès à Washington pour exposer son programme et sa vision de l'avenir, avec une semaine de retard pour cause de «shutdown». «Elle est tout simplement une excellente porte-parole, elle est une leader incroyable», a déclaré Chuck Schumer, chef de la minorité démocrate au Sénat, à la presse.

Stacey Abrams, 45 ans, est une ancienne élue au Congrès de Géorgie et ne détient actuellement aucun mandat. Une situation inhabituelle pour quelqu'un prononçant la réponse du parti d'opposition à l'occupant de la Maison Blanche.

Duel très médiatisé

Etoile montante du parti démocrate, elle a été au coeur d'un duel très médiatisé lors des élections de novembre, battue sur le fil par son opposant républicain au poste de gouverneur de Géorgie. Si elle avait été victorieuse, elle serait devenue la première femme noire à devenir gouverneure aux Etats-Unis, qui plus est dans un état du sud du pays, traditionnellement républicain.

Après avoir contesté dans un premier temps les résultats, elle a reconnu sa défaite tout en accusant son adversaire Brian Kemp d'avoir empêché des électeurs de voter. «A un moment où notre nation a besoin d'écouter des leaders qui peuvent nous unir vers un objectif commun, je suis fière de prononcer la réponse démocrate sur l'état de l'Union», a-t-elle tweeté.

Cette réponse du parti d'opposition à l'état de l'Union est, depuis un demi-siècle, une tradition. En 2016, c'est Nikki Haley, alors gouverneure de Caroline du Sud, qui avait prononcé la réponse républicaine au dernier discours sur l'état de l'Union de Barack Obama. Elle a ensuite été nommée ambassadrice américaine à l'ONU par Donald Trump. (afp/nxp)

Créé: 30.01.2019, 00h18

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.