Dimanche 20 octobre 2019 | Dernière mise à jour 15:43

Soudan La «désobéissance civile» réprimée dans le sang

Le nouveau mot d'ordre lancé, samedi, par les contestataires soudanais enregistre déjà ses premières victimes.

Quatre personnes sont mortes dimanche au premier jour d'un mouvement national de «désobéissance civile».

Quatre personnes sont mortes dimanche au premier jour d'un mouvement national de «désobéissance civile». Image: AFP

Galerie photo

Soudan: les manifestations ont eu raison d'Omar el-Béchir

Soudan: les manifestations ont eu raison d'Omar el-Béchir Le mouvement de contestation qui a éclaté le 19 décembre 2018 au Soudan s'est conclu par la démission du président au pouvoir depuis 30 ans.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Quatre personnes sont mortes dimanche au premier jour d'un mouvement national de «désobéissance civile» lancé par les meneurs de la contestation au Soudan contre les généraux au pouvoir, ont annoncé des médecins proches des manifestants.

Deux des quatre personnes décédées ont été tuées par balles à Khartoum et la ville voisine d'Omdourman, tandis que les deux autres ont été «battues et poignardées» et sont mortes dans un hôpital d'Omdourman, a indiqué ce comité de médecins dans des communiqués distincts.

Ces personnes ont été victimes «du Conseil militaire de transition» et de ses «milices», a accusé la même source.

Le bilan total des victimes depuis le déclenchement d'une violente répression le 3 juin, marquée par la dispersion ce jour-là du sit-in de Khartoum, est de 118 morts, a ajouté ce comité de médecins. (afp/nxp)

Créé: 09.06.2019, 17h23


Sondage

Elections fédérales: allez-vous voter?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.