Mardi 24 septembre 2019 | Dernière mise à jour 10:15

Ouganda Un deuxième patient meurt d'Ebola

Le virus Ebola continue de faire des ravages en Ouganda. La grand-maman de la petite victime la veille est aussi décédée.

Le virus Ebola s'étend à l'Ouganda.

Le virus Ebola s'étend à l'Ouganda. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le virus Ebola a fait une deuxième victime dans l'ouest de l'Ouganda, selon une source sanitaire. La personne décédée, âgée de 50 ans, est la grand-mère du garçon de 5 ans qui était mort la veille.

Les deux victimes avaient assisté avec d'autres membres de la famille aux obsèques en République démocratique du Congo (RDC) d'une personne décédée d'Ebola. Toute la famille était rentrée en Ouganda, où le Ministère de la santé les avait placés en quarantaine après avoir diagnostiqué une contamination de deux enfants de 5 et 3 ans et de leur grand-mère de 50 ans.

En état d'alerte

Huit autres personnes qui ont été en contact avec les victimes ont également été placées en observation à l'isolement. De ces trois premiers cas de contamination enregistrés, deux sont donc décédés, selon les autorités ougandaises qui ont déterminés les conditions d'enterrement des victimes à Bwera, dans le district de Kasese, frontalier de la RD Congo.

Toutes les personnes concernées, ainsi que le personnel de santé qui s'est occupé de leur cas, devaient recevoir vendredi un nouveau vaccin visant à les protéger du virus, a indiqué le Ministère ougandais de la santé.

Selon l'OMS, l'Ouganda a déjà vacciné près de 4700 membres du personnel de santé avec ce vaccin expérimental. L'Ouganda s'est placé en état d'alerte depuis le début de l'épidémie en août 2018 dans l'est de la RDC, où plus de 2000 cas d'Ebola ont été enregistrés. Les deux tiers de ces malades sont morts. (ats/nxp)

Créé: 13.06.2019, 10h55

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.