Dimanche 20 octobre 2019 | Dernière mise à jour 15:45

Méditerranée Dix-sept migrants ont perdu la vie

Des embarcations de fortune ont chaviré au large de l'enclave espagnole de Melilla, lundi. On compte de nombreux morts.

Plus de 100'000 arrivées

La barre des 100'000 arrivées de migrants en Europe par la Méditerranée a été franchie pour la 5e année consécutive. La moitié d'entre elles ont eu lieu en Espagne, a expliqué mardi à Genève l'Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Les années précédentes, ce seuil avait été dépassé beaucoup plus tôt. En 2017, il avait été atteint en juillet et le nombre était supérieur à 150'000 à cette période, mais inférieur de plus de la moitié à celui de 2016.

Au total, 100'630 personnes étaient arrivées de début janvier à dimanche dernier par la Méditerranée. En Espagne, elles ont été multipliées par trois en un an, alors qu'elles se sont un peu étendues en Grèce mais ont été divisées par cinq en Italie.

Le nombre de décès est aussi en recul. Il s'établissait à 2960 à cette période il y a un an contre 1989 cette année. Dans le monde, plus de 3100 migrants sont décédés depuis début janvier.

Galerie photo

 Crise migratoire: le drame des migrants en Méditerranée (Juillet 2017-24 juin 2018))

Crise migratoire: le drame des migrants en Méditerranée (Juillet 2017-24 juin 2018)) Les migrants et les réfugiés traversent la Méditerranée pour atteindre l'Italie ou la Grèce.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dix-sept migrants ont trouvé la mort en tentant de rejoindre les côtes espagnoles «en pleine tempête» lundi, à bord d'embarcations de fortune. Une vingtaine d'autres sont portés disparus, ont annoncé mardi dans un nouveau bilan les autorités espagnoles. Cent autres migrants ont en revanche été sauvés par les gardes-côtes.

Treize personnes sont mortes au large de Melilla, enclave espagnole dans le nord-est du Maroc et quatre autres cadavres ont été retrouvés lundi au large de Cadix dans le sud-ouest de l'Espagne, tandis que les sauveteurs recherchent encore entre dix-sept et vingt personnes, a indiqué mardi la garde civile de Cadix.

Pleine tempête

A Cadix, «vingt migrants sont arrivés en pleine tempête» alors que «la mer était très mauvaise» à bord d'une embarcation «en bois, très vieille (...) avec pratiquement pas d'eau ni de nourriture», a précisé un porte-parole de la garde civile. Les quatre corps ont, eux, été retrouvés à «près de cent mètres» de la côte de Cadix.

«Selon les migrants, ils étaient près de quarante à bord», a-t-il ajouté. «Nous recherchons encore entre dix-sept et vingt personnes.»

Dispositif de recherche

Un dispositif aérien et maritime a été mis en place dès lundi soir pour retrouver les disparus, selon ce porte-parole. Il a toutefois été suspendu à la nuit tombée. Un hélicoptère et des plongeurs ont repris les recherches mardi matin.

Au large de Melilla, «les sauveteurs en mer ont porté secours à deux embarcations qui se dirigeaient vers la péninsule ibérique, avec un total de 93 personnes à bord, dont 13 sont malheureusement mortes», a indiqué de son côté un porte-parole de la préfecture de Melilla.

Neuf corps d'hommes ont été repêchés. La Croix rouge a essayé d'en ranimer quatre autres, en vain.

564 morts

Les embarcations ont été récupérées «à environ 20 milles de Melilla», a-t-il précisé. 80 migrants ont été sauvés - 75 hommes et cinq femmes - et conduits au Centre de séjour temporaire pour immigrants (CETI) de Melilla.

Près de 47'500 migrants sont arrivés en Espagne par voie maritime depuis le début de l'année, selon le dernier bilan de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), et 564 sont morts ou ont été portés disparus. (ats/nxp)

Créé: 06.11.2018, 11h31


Sondage

Elections fédérales: allez-vous voter?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.