Lundi 24 juin 2019 | Dernière mise à jour 17:23

Etats-Unis Donald Trump attaque Twitter sur... Twitter

Alors que le réseau social affiche des résultats solides, le président américain l'a fortement critiqué, tout en continuant à l'utiliser.

Cette attaque du président n'a toutefois pas éclipsé en Bourse les résultats bien orientés du géant des réseaux sociaux.

Cette attaque du président n'a toutefois pas éclipsé en Bourse les résultats bien orientés du géant des réseaux sociaux. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Twitter a affiché une hausse de ses usagers quotidiens monétisables et présenté des résultats financiers solides au premier trimestre. Au même moment, le président américain Donald Trump se livrait à une attaque en règle contre le réseau social... sur Twitter.

Cette attaque du président n'a toutefois pas éclipsé en Bourse les résultats bien orientés du géant des réseaux sociaux, qui bondissait de 7,15% vers 12H15 GMT dans les transactions électroniques qui précèdent l'ouverture de la Bourse. «Ils ne me traitent pas bien en tant que républicain», a tweeté M. Trump mardi, quelques minutes après la publication des comptes trimestriels du réseau social, en réponse à une journaliste de la chaîne Fox Business qui affirmait que «la meilleure chose qui soit jamais arrivée à Twitter est Donald Trump».

«Très discriminants, difficile pour les gens de s'inscrire. Suppriment constamment des comptes. Lourdes plaintes de beaucoup de personnes», a ajouté le président dans deux tweets matinaux, estimant que le réseau joue «un jeu politique». Le locataire de la Maison-Blanche n'a jamais caché sa défiance vis-à-vis des groupes technologiques, qui ont pour beaucoup historiquement plutôt affiché des sympathies démocrates.

Un peu plus tard, à l'abri des caméras, Donald Trump a reçu à la Maison Blanche Jack Dorsey, directeur général et cofondateur de Twitter. Une rencontre ensuite commentée, photo à l'appui, par le président sur Twitter: «Super rencontre à la Maison Blanche avec @jack de @Twitter. Beaucoup de sujets abordés à propos de leur plateforme et le monde des réseaux sociaux en général. Hâte de garder le dialogue ouvert !»

Interrogé par l'AFP, un porte-parole du réseau a fait part d'une rencontre «constructive» avec le président, organisée à la demande de ce dernier. «Ils ont discuté du fait que Twitter s'est engagé à protéger la qualité du débat public à l'approche des élections américaines de 2020», ainsi que des «moyens de lutte contre la crise des opiacés», ces antalgiques très puissants devenus un problème de santé publique dans le pays, a précisé cette source.

Twitter a affiché un nombre d'usagers quotidiens monétisables (mDAU) de 134 millions lors des trois premiers mois de l'année, contre 120 millions l'an dernier à la même époque, soit une hausse de 11,6%. Cet acronyme barbare recouvre les usagers qui viennent quotidiennement sur Twitter et qui utilisent la plateforme et des applications où ils peuvent être exposés à la publicité.

Lutte contre les abus

Récente dans les résultats de Twitter, cette unité de mesure va remplacer définitivement au trimestre prochain le baromètre utilisé habituellement par le réseau social, à savoir le nombre d'usagers moyens mensuels. Pour sa dernière apparition dans les résultats trimestriels de Twitter, celui-ci a été de 330 millions, en légère baisse par rapport à l'an dernier à la même époque mais en progression de près de 3% par rapport au trimestre précédent.

La progression du nombre d'utilisateurs quotidiens monétisables survient alors que le groupe affirme lutter plus activement contre les abus sur le réseau. «Nous avons adopté une approche plus proactive dans la réduction des abus», a affirmé le PDG du groupe Jack Dorsey, cité dans le communiqué de Twitter.

«Nous réduisons le fardeau imposé aux victimes et tentons de prendre, lorsqu'il est possible de le faire, des mesures avant que ces abus ne soient rapportés». Le groupe affirme qu'il supprime désormais davantage de tweets qui comportent des informations personnelles d'usagers grâce à des modèles d'intelligence artificielle.

Twitter a également fait état d'un chiffre d'affaires de 787 millions de dollars, supérieur aux estimations moyennes des analystes qui étaient de 775 millions de dollars, et d'une forte hausse de ses bénéfices. Ceux-ci se sont affichés à 191 millions de dollars contre 61 millions l'an dernier à la même époque. (ats/nxp)

Créé: 23.04.2019, 17h27


Sondage

La vague de chaleur à 40° qui s'annonce cette semaine sur la Suisse vous inquiète-t-elle?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.