Mardi 22 octobre 2019 | Dernière mise à jour 18:13

Etats-Unis Trump voulait un défilé militaire avec des chars

Pour son investiture ce vendredi, le président élu voulait voir des blindés et des lances-missiles défiler sur Pennsylvania Avenue à Washington.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Donald Trump ne s'en cache pas: il aime la force. Aussi voulait-il une impressionnante parade militaire à Washington pour son investiture, comme il l'a déclaré au Washington Post mercredi.

Il voulait voir des blindés et des lances-missiles défiler sur Pennsylvania Avenue, a découvert le Huffington Post. Un projet qui a suscité beaucoup de moqueries. «Cela faisait trop Armée Rouge ou Corée du Nord», a raconté une source au média américain.

Un état-major hostile au défilé

L'armée américaine a toutefois vite ramené sur terre l'équipe présidentielle. D'un côté, l'état-major n'avait pas trop envie de déployer du matériel lourd dans les rues de la capitale. Et il a expliqué qu'un blindé qui pèse plus de 50 tonnes allait défoncer les routes.

«Je pouvais imaginer les problèmes d'infrastructures (liés à l'utilisation de blindés, ndlr)», a déclaré un membre du Département de la Défense, rappelant dans la foulée que Washington DC est construit sur un marais.

La parade militaire n'est pas obligatoire lors de l'investiture d'un président. Barack Obama y avait renoncé pour ses deux cérémonies. George W. Bush n'en avait pas voulu non plus lors de sa réélection en 2005 mais avait souhaité un défilé aérien en 2001. Qui s'était finalement déroulé non pas durant la cérémonie mais deux jours auparavant. Le dernier président à avoir vu une parade par des avions militaires lors de sa cérémonie était Harry Truman en 1949.

Une parade aérienne

L'espace aérien au-dessus de Washington est normalement soumis à des conditions draconiennes, encore renforcées après les attentats du 11 septembre. Le Pentagone a toutefois trouvé une solution avec l'équipe de Donald Trump. Le président aura droit à une parade aérienne composée des différents corps des forces armées.

L'Air Force fera voler un F-35, un F-16, un F-22 et un F-15E. Quant à la Navy, elle amènera une patrouille de quatre F/A-18. L'armée de terre sera également présente avec quatre hélicoptères UH-60 Black Hawk. Les Marines présenteront de leur côté quatre V-22 Ospreys. Les garde-cotes feront voler quatre hélicoptères de sauvetage MH-65, a précisé un porte-parole du Pentagone.

Créé: 20.01.2017, 08h27

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.