Mercredi 1 avril 2020 | Dernière mise à jour 06:46

Paris Les écoles près de Notre-Dame vont être nettoyées

La mairie de Paris veut prendre des mesures pour éviter toute pollution au plomb après l'incendie de sa célèbre cathédrale.

Le drame de Notre-Dame en images.

Galerie photo

Notre-Dame de Paris ravagée par les flammes

Notre-Dame de Paris ravagée par les flammes Un immense incendie a embrasé l'emblématique cathédrale parisienne.Les dégâts sont considérables et les pertes inestimables.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un «nettoyage approfondi» des écoles environnant Notre-Dame de Paris sera réalisé par précaution d'ici à fin juillet, pour éviter tout risque de pollution au plomb lié à l'incendie qui avait ravagé la cathédrale mi-avril, a annoncé jeudi la mairie de Paris.

Cette mesure de précaution est prise «pour nous assurer que le risque est minime», a déclaré Arnaud Gauthier, sous-directeur à la santé à la mairie de Paris, selon qui les prélèvements déjà effectués ne justifient «aucune alerte» contrairement à ce qu'affirme le site internet d'investigation français Mediapart dans une enquête parue jeudi.

Le représentant de la ville de Paris a assuré au cours d'une conférence de presse que le «nettoyage de routine» déjà fait dans ces écoles répondait aux «recommandations» des autorités sanitaires.

Au-dessus du seuil d'alerte

Selon une enquête de Mediapart mise en ligne jeudi, «des taux de concentration au plomb, parfois dix fois supérieurs au seuil d'alerte, ont été relevés dans des écoles proches de l'édifice». Le site accuse la mairie de de pas avoir «effectué de nettoyage en profondeur des lieux».

Arnaud Gauthier a affirmé que le niveau moyen dans chaque établissement ne dépassait pas un «seuil d'information» de 70 milligrammes de plomb par mètre carré. Ce plafond fixé par le Haut conseil de santé publique n'est pas un seuil réglementaire mais doit inciter au dépistage des populations.

Toutefois, selon Bruno Courtois, un expert en prévention du risque chimique chargé du dossier «plomb» à l'Institut national de recherche et de sécurité (INRS), cité par Mediapart, «faire une moyenne pour des concentrations (...), c'est communiquer une information très, même trop partielle».

Exposition chronique

D'après Arnaud Gauthier, les mesures mises en oeuvre d'ici au 26 juillet comprendront un «nettoyage à haute pression des cours de récréation», les vacances scolaires d'été ayant commencé le 6 juillet. Ensuite, un nettoyage aura lieu «du 26 au 30 août», avant la rentrée prévue pour début septembre.

L'incendie de la cathédrale gothique vieille de plus de 850 ans, le 15 avril, a provoqué la fusion de plusieurs centaines de tonnes de plomb qui se trouvaient notamment dans la charpente de la flèche et de la toiture.

Une exposition chronique à des niveaux trop élevés de plomb, par inhalation ou par ingestion, peut entraîner des troubles digestifs, une perturbation du fonctionnement des reins, des lésions du système nerveux ou encore des anomalies au niveau de la reproduction. (afp/nxp)

Créé: 18.07.2019, 15h46

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.