Vendredi 29 mai 2020 | Dernière mise à jour 20:42

Etats-Unis L'Eglise publie les noms d'ex-membres accusés d'abus sexuels

L'archidiocèse de Washington a publié les noms de 31 membres du clergé qui ont été accusés d'abus sexuels depuis 70 ans.

L'archevêque de Washington Donald Wuerl, 77 ans, accusé d'avoir étouffer le scandale, a démissionné en 2017.

L'archevêque de Washington Donald Wuerl, 77 ans, accusé d'avoir étouffer le scandale, a démissionné en 2017. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'archidiocèse de Washington a publié lundi sur son site internet les noms de 31 membres du clergé ayant servi en son sein et qui ont fait l'objet «d'accusations crédibles d'agression sexuelle sur des mineurs» au cours des 70 dernières années. La liste revient sur des cas pour la plupart connus. Dix-sept des prêtres nommés sont décédés et, parmi les quatorze toujours en vie, neuf ont été condamnés en justice.

Les cinq derniers n'ont plus de charge ecclésiastique. Selon un communiqué, la liste a été compilée sur la base des archives de l'archidiocèse, suite à une demande effectuée en 2017 par l'archevêque de Washington Donald Wuerl, 77 ans, dont le pape François vient d'accepter la démission. Le cardinal Wuerl a été accusé d'avoir cherché à étouffer le scandale des prêtres pédophiles en Pennsylvanie, où il a longtemps exercé.

«La liste est un rappel douloureux des graves pêchés commis par le clergé, de la souffrance infligée à des jeunes gens, et de la douleur causée à de nombreux croyants, pour lesquels nous continuons à demander pardon», écrit le cardinal dans un communiqué.

L'Eglise catholique américaine a été secouée par la publication en août d'une enquête des services du procureur de Pennsylvanie, qui a mis au jour des abus sexuels perpétrés sur des décennies par plus de 300 «prêtres prédateurs» sur au moins mille enfants.

Dans le rapport final, rédigé par un jury populaire, le cardinal Wuerl, qui fut évêque de Pittsburgh de 1988 à 2006, est cité à de nombreuses reprises comme l'un des responsables ecclésiastiques ayant contribué à étouffer le scandale. (ats/nxp)

Créé: 16.10.2018, 01h43

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.