Dimanche 18 août 2019 | Dernière mise à jour 13:30

France «Aucun élément»pour confirmer un tir de LBD

L'un des leaders des gilets jaunes affirme avoir été blessé à l’œil par un LBD, l'arme utilisée par les forces de l'ordre, ce que l'Etat réfute.

Jérôme Rodrigues est une figure du mouvement des Gilets jaunes.

Jérôme Rodrigues est une figure du mouvement des Gilets jaunes. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le secrétaire d'Etat à l'Intérieur, Laurent Nunez, a affirmé dimanche qu'il n'y avait «aucun élément» permettant d'affirmer que Jérôme Rodrigues, une figure des gilets jaunes blessée samedi à l’œil, avait été touché par un tir de lanceur de balles de défense (LBD).

«Je n'ai aucun élément qui me permet de dire qu'il y a eu un usage d'un LBD qui aurait touché M. Rodrigues», blessé place de la Bastille, a affirmé M. Nunez sur LCI. Il a en revanche confirmé l'utilisation d'une grenade de désencerclement au même moment, s'appuyant sur le rapport d'un policier ayant lancé ce projectile.

Deux enquêtes, dont une judiciaire, ont été ouvertes après cette blessure, dont les investigations ont été confiées à l'Inspection générale de la Police nationale (IGPN). L'avocat de M. Rodrigues, Philippe de Veulle, avait affirmé dimanche matin sur BFMTV que son client avait été blessé par un tir de LBD.

Il avait également dit «réfuter» totalement la thèse d'une blessure par un éclat de grenade de désencerclement, alors que Jérôme Rodrigues a été hospitalisé à l'hôpital Cochin à Paris.

Revenant sur l'utilisation des LBD par les forces de l'ordre samedi à Paris, Laurent Nunez a souligné que 32 tirs avaient été réalisés samedi, «uniquement dans les endroits où il y a eu des violences».

«Les 32 tirs ont été filmés, y compris les 18 qui ont eu lieu sur la place de la Bastille», a-t-il poursuivi.

(ats/nxp)

Créé: 27.01.2019, 20h43

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.