Mardi 23 juillet 2019 | Dernière mise à jour 12:58

Floride Elle sort un alligator vivant de son pantalon

Une femme, arrêtée lors d'un contrôle policier, n'a rien trouvé de mieux que de sortir un bébé alligator de son pantalon.

Une femme retire un alligator de son pantalon lors d'un contrôle routier.

Une femme retire un alligator de son pantalon lors d'un contrôle routier. Image: DR/twitter

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Rien d'autre à déclarer?» Arrêtée lundi par la police en Floride pour un contrôle routier de routine, une femme a sorti de son pantalon un bébé alligator vivant.

«Elle avait également dans la voiture 41 tortues à trois bandes», a fait savoir sur les réseaux sociaux le bureau du shérif du comté de Charlotte, situé sur la côte ouest de la Floride, près du parc national des Everglades.

Photos de la dangereuse petite bête à l'appui, le bureau du shérif détourne avec humour dans son message le célèbre hashtag #FloridaMan - équivalent américain du «Ivre virgule» - accompagnant les nombreux faits divers insolites répertoriés en Floride.

L'enquête a été confiée à la commission locale de la pêche et de la faune sauvage.

(afp/nxp)

Créé: 07.05.2019, 22h03

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Les plus partagés Monde