Jeudi 27 juin 2019 | Dernière mise à jour 15:10

Inflation Émission de nouveaux billets au Venezuela

Le Venezuela a encore une fois sorti la planche à billets pour faire face à l'inflation. Un nouveau billet représente une somme plus élevée que le salaire minimal.

Jadis pays le plus prospère d'Amérique du sud, le Venezuela traverse la pire crise économique de son histoire récente.

Jadis pays le plus prospère d'Amérique du sud, le Venezuela traverse la pire crise économique de son histoire récente. Image: AFP

Galerie photo

Venezuela: le président du Parlement s'autoproclame «président»

Venezuela: le président du Parlement s'autoproclame «président» Deux présidents se faisaient face au Venezuela après que le président du Parlement, contrôlé par l'opposition, s'est autoproclamé «président» par intérim

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La banque centrale du Venezuela (BCV) a annoncé mercredi l'émission d'un nouveau billet qui multiplie par 100 le plus gros actuellement en circulation. En août, le gouvernement avait déjà mis en circulation de nouveaux billets, amputés de cinq zéros.

Mais ils ont déjà été dépassés par une hyperinflation galopante, évaluée pour 2018 à 130'060% par le gouvernement et à 1'370'000% par le FMI. Selon la BCV, de nouveaux billets de 10'000, 20'000 et 50'000 bolivars seront mis en circulation dès jeudi. Le billet de 50'000 bolivars devient ainsi celui de plus grande valeur, équivalent à 8,1 dollars.

2 kg de viande

Ce nouveau billet représente une somme plus élevée que le salaire minimal de 40'000 bolivars (6,5 dollars). Il permet d'acheter deux kilogrammes de viande. Le billet de 500 bolivars, jusque-là le plus élevé, ne suffisait pas pour acheter un oeuf (900 bolivars).

L'introduction des nouveaux billets entend «rendre plus efficace le système de paiement et faciliter les transactions commerciales», a expliqué la BCV dans un communiqué. La mise en circulation se fera «progressivement».

Jadis pays le plus prospère d'Amérique du sud, le Venezuela traverse la pire crise économique de son histoire récente, marquée par des pénuries de produits de première nécessité et la dégringolade de sa production de pétrole, passée en dix ans de 3,2 millions barils jour à un million. (ats/nxp)

Créé: 13.06.2019, 01h16

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.