Jeudi 23 novembre 2017 | Dernière mise à jour 22:41

Photos Des enfants et des armes à feu

Un an après le massacre de l'école primaire de Newtown, les ventes d'armes n'ont jamais été si fortes aux Etats-Unis. Un photographe propose un travail choc pour réveiller les consciences.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Dans son Projet Arme Sans Titre, Greg Cohen montre des jeunes enfants tenant des fusils et des revolvers d'un air triste. Il explique sur un forum de photographie que le projet lui a été inspiré par le massacre de New­town, où il a grandi.

«Cette histoire aura bientôt disparu, développe Greg Cohen. Le problème des armes dans notre pays est complexe mais il est en partie dû au fait que l'on est désensibilisés devant la vio­lence et les meurtres C'est pour cela que j'ai voulu créer des images brutales, qu'il est gênant de regarder.»

Il précise que les armes sont fausses: «Je suis complètement contre le maniement des armes par des enfants. C'est interdit pour eux de fumer ou de conduire, pourquoi est-ce que c'est légal de manier un fusil? Mon idée de photographier des enfants avec armes a débuté il y a longtemps. Mais après le massacre de Newtown, le projet est devenu vraiment évident.»

Premier anniversaire du massacre

Le président des Etats-Unis Barack Obama et son épouse Michelle se recueilleront samedi à la Maison Blanche à l’occasion du premier anniversaire de la tuerie de l'école primaire Sandy Hook.

Les Etats-Unis vont marquer samedi le premier anniversaire du massacre de cette école située à Newtown (Connecticut, nord-est), qui avait fait 26 morts, dont 20 enfants de 6 et 7 ans. Le tireur, un déséquilibré de 20 ans, s’était suicidé sur place. La tuerie, qui s’était produite à deux semaines de Noël, avait traumatisé les Etats-Unis et relancé le débat sur les armes à feu.

Invincible lobby des armes

Une poignée d’Etats ont depuis durci leur législation sur les armes à feu, mais la grande réforme voulue par le président Obama au niveau national s’est fracassée en avril sur un refus du Sénat.

L’un des volets de sa promesse concernait un meilleur accès aux soins psychiatriques, et M. Biden a justement annoncé mardi le déblocage de 100 millions de dollars pour faciliter l’accès aux soins psychiatriques, lors d’une rencontre à la Maison Blanche avec des familles de victimes du massacre.

"Il est inacceptable que moins de la moitié des enfants et des adultes souffrant de problèmes psychiatriques susceptibles d’être diagnostiqués reçoivent les soins dont ils ont besoin", a affirmé M. Biden.

(Le Matin)

Créé: 11.12.2013, 14h20


Sondage

Combien de cafés buvez-vous pas jour, en moyenne?






Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.