Mercredi 23 octobre 2019 | Dernière mise à jour 19:39

France L'enquête sur le couple Fillon est close

Les juges d'instruction ont refermé ce dossier d'emplois présumés fictifs. Il revient désormais au procureur national financier de faire des réquisitions.

Penelope et François Fillon.

Penelope et François Fillon. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le procureur national financier a maintenant trois mois pour rédiger son réquisitoire puis les juges se prononceront sur la tenue ou non d'un procès, qui viendrait clore cette affaire à l'origine de spectaculaires rebondissements pendant la campagne présidentielle de 2017. Les avocats, qui ont également été informés de la fin de l'enquête, disposent eux aussi de trois mois pour adresser des observations aux juges s'ils le souhaitent.

L'ex-Premier ministre François Fillon, alors candidat de la droite à l'Elysée, a été mis en examen en mars 2017 pour détournement de fonds publics, complicité et recel de détournement de fonds publics, complicité et recel d'abus de biens sociaux et manquement aux obligations déclaratives.

La justice, alertée par des révélations du «Canard enchaîné», le soupçonne en particulier d'avoir offert à son épouse Penelope, elle aussi mise en examen, un emploi fictif d'assistante parlementaire.

Plaider coupable

Un homme d'affaires ayant salarié Penelope Fillon, Marc Ladreit de Lacharrière, a choisi quant à lui le «plaider coupable» en donnant son aval à une procédure de comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité, a-t-on appris de source judiciaire, confirmant une information du «Monde». Cet ami du couple Fillon est soupçonné d'avoir offert à Penelope Fillon un emploi fictif à la «Revue des Deux Mondes» dont il est le propriétaire.

Les soubresauts de l'enquête ont contribué à ruiner les chances de François Fillon de remporter la présidentielle, qu'il abordait pourtant en favori avant les premières étincelles. Il s'est depuis retiré de la vie politique et exerce comme associé au sein de la société de gestion et d'investissements Tikehau Capital. La peine encourue pour détournement de fonds publics est de dix ans de prison et un million d'euros d'amende. (ats/nxp)

Créé: 19.10.2018, 22h02


Sondage

Selon vous, faut-il conserver...




Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.