Jeudi 19 septembre 2019 | Dernière mise à jour 19:12

Turquie Enquête ouverte contre un journaliste turc critique

Erdogan n'avait pas apprécié les commentaires d'un journaliste sur les «gilets jaunes». Une enquête a été ouverte contre lui.

Le président turc n'avait pas apprécié les commentaires du journaliste.

Le président turc n'avait pas apprécié les commentaires du journaliste. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un procureur turc a ouvert vendredi une enquête contre un célèbre journaliste turc, moins de deux semaines après que le président turc Recep Tayyip Erdogan l'a sermonné pour des commentaires sur les «gilets jaunes». Ceux-ci avaient été interprétés comme un appel à manifester.

Le journaliste de la chaîne de télévision Fox Haber est soupçonné d'«inciter ouvertement à commettre un crime» après s'être demandé le 10 décembre sur Twitter, si les Turcs pouvaient protester à l'image des «gilets jaunes» français, ont écrit les quotidiens «Hurriyet» et «Milliyet».

«Allez, faisons une protestation pacifique contre les hausses (de prix, ndlr), les hausses du (prix du, ndlr) gaz naturel. Allez, faisons-le. Serions-nous capables de le faire?», s'était interrogé le journaliste, qui est suivi par plus de six millions de personnes.

Bond de l'inflation

Il s'interrogeait sur les craintes de la population turque à protester à la lumière des interventions musclées de la police contre des manifestations antigouvernementales. M. Erdogan a été critiqué pour la brutalité de la répression de celles de 2013 notamment.

Les propos du journaliste avaient alors été interprétés par les autorités turques comme étant un appel à manifester sur fond de forte inflation en Turquie, où les prix à la consommation ont augmenté de plus de 25% en octobre, puis de près de 22% en novembre.

Le président turc avait quelques jours plus tard qualifié le journaliste de personne «immorale», assurant que «la justice fournira la réponse nécessaire». Au début de la semaine, l'autorité turque de l'audiovisuel «RTUK» a infligé une amende d'un montant non révélé à Fox Haber. (ats/nxp)

Créé: 29.12.2018, 04h54

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.