Lundi 23 septembre 2019 | Dernière mise à jour 04:09

Crash en Argentine L'équipe de «Dropped» est arrivée en France

L'avion transportant les membres de l'équipe de «Dropped» a atterri samedi matin à Paris.

Galerie photo

Huit Français tués dans un crash d'hélicoptères

Huit Français tués dans un crash d'hélicoptères Une collision entre deux hélicoptères a fait lundi dix morts dans l'ouest de l'Argentine, dont 3 sportifs de haut niveau.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Après le crash en Argentine, l'équipe de «Dropped» est rentrée en France L'avion ramenant d'Argentine l'équipe de l'émission «Dropped» a atterri samedi 14 mars peu avant 11 heures à l'aéroport parisien de Roissy Charles-de-Gaulle, a-t-on appris de source aéroportuaire.

Ils devaient être accueillis au pavillon de réception de l'aéroport par des dirigeants de TF1, la chaîne sur laquelle «Dropped», émission produite par la société de production ALP, devait être diffusée. Une cellule psychologique sera proposée à ceux qui le souhaitent.

L'équipe de retour en France comprend 27 personnes, des membres de l'équipe de production et quatre sportifs: le patineur Philippe Candeloro, le nageur Alain Bernard, l'ex-cycliste Jeannie Longo et la snowboardeuse Anne-Flore Marxer.

La semaine a été «très longue, très longue», a confié le patineur Philippe Candeloro avant d'embarquer. «On commence à retrouver un petit peu le goût à la vie, on va prendre l'avion. Je sais que vous attendez tous un peu de nos nouvelles, on est désolés mais par respect pour les familles des victimes, on préfère pas non plus trop exposer nos sentiments», a-t-il dit.

Témoignages livrés aux juges

Avant de boucler leurs valises pour la France, Philippe Candeloro, le nageur Alain Bernard, la cycliste Jeannie Longo, la snowboardeuse Anne-Flore Marxer et huit salariés de la maison de production Adventure Line Production (ALP), qui réalisait en Argentine une série d'émissions de téléréalité pour TF1, ont livré leur témoignage au juge fédéral argentin Daniel Herrera.

Bernard et Candeloro ont relaté au magistrat comment ils ont assisté, impuissants, à l'accident survenu lundi, et vu ensuite brûler les deux appareils où se trouvaient la navigatrice Florence Arthaud, la nageuse Camille Muffat, le boxeur Alexis Vastine, cinq salariés d'ALP et les deux pilotes argentins. (afp/nxp)

Créé: 14.03.2015, 11h14

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.