Samedi 20 juillet 2019 | Dernière mise à jour 13:43

Turquie Erdogan obtient un nouveau vote à Istanbul

Victoire pour le président turc qui contestait sa défaite aux élections du 31 mars. Un nouveau scrutin municipal à Istanbul aura lieu.

Recep Tayyip Erdogan avait exhorté samedi l'Autorité électorale à «soulager les consciences de nos concitoyens».

Recep Tayyip Erdogan avait exhorté samedi l'Autorité électorale à «soulager les consciences de nos concitoyens». Image: Keystone

Le maire d'Istanbul qualifie de «trahison» l'annulation du scrutin

Le maire d'opposition d'Istanbul a qualifié lundi de «trahison» la décision prise par les autorités électorales d'annuler son élection. Dans son discours, Ekrem Imamoglu s'est voulu combatif, exhortant ses partisans à «sécher (leurs) larmes».
«Ceux qui prennent les décisions dans ce pays peuvent être dans (...) la trahison. Mais nous, nous n'abandonnerons jamais, gardez espoir», a déclaré Ekrem Imamoglu, après l'annonce par l'Autorité électorale d'annuler le scrutin qu'il avait remporté le 31 mars. «Vous verrez, nous gagnerons tous ensemble», a-t-il ajouté.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Haut-comité électoral de Turquie (YSK) a ordonné lundi la tenue d'un nouveau scrutin municipal à Istanbul et accède ainsi à une demande du parti du président Recep Tayyip Erdogan. Celui-ci contestait la victoire de l'opposition lors des élections de fin mars.

Le parti présidentiel islamo-conservateur, l'AKP, réclamait la tenue d'un nouveau scrutin en dénonçant des «irrégularités» qui auraient selon lui émaillé le vote du 31 mars. «Les élections à Istanbul seront renouvelées», s'est félicité sur Twitter le représentant de l'AKP auprès de l'YSK, Recep Ozel.

La décision d'annuler le scrutin et d'ordonner la tenue d'un nouveau vote a été prise à l'issue d'une réunion de l'YSK à Ankara pour examiner un «recours extraordinaire» contre les résultats présenté par l'AKP en avril.

Lors de ces élections, le candidat de plusieurs partis d'opposition, Ekrem Imamoglu, a battu celui de l'AKP, l'ex-Premier ministre Binali Yildirim, avec moins de 15'000 voix d'avance, un écart infime à l'échelle de la mégapole turque, où 8 millions de personnes ont voté lors du scrutin.

Camouflet

L'AKP de M. Erdogan a également perdu la capitale Ankara, un camouflet qui s'explique notamment par la tempête économique qui secoue le pays, avec la première récession en 10 ans, une inflation à 20% et une monnaie qui s'érode.

Mais refusant d'admettre la défaite à Istanbul, M. Erdogan a crié aux «irrégularités massives». L'AKP accuse notamment des responsables de bureaux de vote d'avoir minimisé le nombre de voix remportées par son candidat.

Le principal parti d'opposition CHP (social-démocrate), dont est issu M. Imamoglu, accuse M. Erdogan d'être un «mauvais perdant» et de vouloir s'accrocher par tous les moyens à Istanbul, la capitale économique et démographique du pays.

Accentuant la pression sur l'YSK, M. Erdogan a une nouvelle fois appelé samedi à renouveler le scrutin à Istanbul, exhortant l'Autorité électorale à «soulager les consciences de nos concitoyens».

Dimanche, l'agence Anadolu avait affirmé que les autorités avaient établi des liens entre une «organisation terroriste» et des responsables de bureaux de vote ayant officié lors du scrutin municipal à Istanbul.

D'après Anadolu, les enquêteurs turcs ont établi que 43 d'entre eux avaient eu des contacts avec le réseau du prédicateur Fethullah Gülen, la bête noire d'Ankara qui l'accuse d'avoir orchestré une tentative de coup d'Etat en juillet 2016 depuis son exil américain, ce que l'intéressé dément. (ats/nxp)

Créé: 06.05.2019, 20h05

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.