Vendredi 13 décembre 2019 | Dernière mise à jour 09:40

Incendies L'état d'urgence déclaré dans un État australien

L'État de Nouvelle-Galles du Sud fait face à de violents incendies et les conditions météorologiques à venir sont menaçantes.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'état d'urgence a été déclaré lundi en Nouvelle-Galles du Sud, État le plus peuplé d'Australie, où une soixantaine de feux de forêt mettent en péril la sécurité de la population. Les flammes ont déjà coûté la vie à trois personnes et détruit plus de 150 habitations.

La Première ministre de Nouvelle-Galles du Sud (sud-est), Gladys Berejiklian, a annoncé que l'état d'urgence était de mise dès lundi et pour les sept jours suivants. Les conditions météorologiques seront particulièrement menaçantes mardi, avec des températures élevées et des vents conséquents. C'est le chef des pompiers de l'État qui a recommandé la mesure prédisant «la semaine de feux de brousse la plus dangereuse que ce pays a jamais connue».

Les conditions climatiques sont qualifiées de «catastrophiques» dans trois régions en particulier: dans la périphérie de Sydney, capitale de l'État et ville la plus densément peuplée du pays, la région des vignobles de la Hunter Valley à 250 km au nord de la métropole, et les régions d'Illawarra et Shoalhaven sur le littoral au sud de Sydney.

Mobilisation et ressources

En déclarant l'état d'urgence, les services d'incendie bénéficient de pouvoirs étendus pour mobiliser les ressources, coordonner les évacuations, fermer les alimentations en énergie (gaz, pétrole, électricité) et en eau. La dernière fois qu'un tel état d'urgence a été déclaré en Nouvelle-Galles du Sud remonte à 2013.

Les feux de forêt, dont la saison a débuté de manière précoce en septembre, ont déjà fait trois morts et une centaine de blessés la semaine passée, dont 20 pompiers. Une soixantaine de foyers sont actifs dont pas moins de 40 ne sont pas sous contrôle. Plus d'un million d'hectares de terrain sont déjà partis en fumée, ce qui représente plus de trois fois la superficie brûlée lors des trois dernières saisons des feux combinées, selon les pompiers.

Face à la situation, une quarantaine d'écoles pourraient rester fermées mardi, et il a été conseillé à la population d'évacuer dans plusieurs régions. Dans l'état voisin du Queensland (nord est), une cinquantaine de feux de brousse sont aussi à déplorer, et ont détruit huit maisons. Si bien que l'état d'urgence est aussi de mise dans certaines zones de cet État qui avait déjà connu des incendies dramatiques début octobre. (ats/nxp)

Créé: 11.11.2019, 06h08

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.