Mercredi 23 août 2017 | Dernière mise à jour 12:07

Italie Les taulards aux fourneaux

Pour réinsérer les détenus, des prisons italiennes se muent en restaurant haut de gamme. Il s’en ouvre un demain à Turin.

A Milan, le restaurant InGalera a conçu sa déco autour du lieu: barreaux, vue sur la cour de promenade et photos de prisons célèbres.

A Milan, le restaurant InGalera a conçu sa déco autour du lieu: barreaux, vue sur la cour de promenade et photos de prisons célèbres. Image: Claudio Lavanga / NBC News

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Et si ce soir on dînait au gnouf? Ce n’est pas le dernier restaurant à la mode mais la prison des Vallette, à Turin, «le trou» comme l’appellent les détenus. En Italie, c’est possible d’y manger sans passer par la case tribunal et condamnation. A Turin par exemple, l’accord passé entre l’association Liberamensa et l’administration pénitentiaire italienne prévoit la transformation d’une partie du réfectoire de la prison en un petit restaurant accueillant et surtout chaleureux, ouvert deux fois par semaine. L’inauguration est prévue demain.

Déco soignée

Une équipe d’architectes a participé à cette opération en soignant particulièrement l’atmosphère: grandes tables modèle Ikea jaune et bleu, chaises en bois et en acier comme dans les écoles des années 1960, lampadaire un peu kitch et vitraux pour cacher les barreaux des fenêtres. Côté personnel, seize détenus ont été sélectionnés pour participer à cette opération et apprendre les ficelles des métiers de bouche. Certains ont choisi la cuisine, d’autres la boulangerie, le service à table ou la plonge! Pour couronner le tout, les réservations sont obligatoires comme dans les endroits un peu chics. On y sert des plats préparés à base de produits frais. Les plantes aromatiques sont cultivées en serre dans la prison et la viande et le poisson issus de la production locale.

Ce projet cible la rééducation et la réinsertion des détenus dans la société. C’est la raison pour laquelle deux autres prisons se sont greffées sur ce projet, à Milan et à Volterra, où les pensionnaires ont déjà fondé une compagnie théâtrale très appréciée par la critique italienne.

A Milan, le restaurant InGalera, synonyme de «trou» dans le langage des détenus italiens, propose une carte raffinée dans un décor très étudié. Certaines tables ont vue sur la cour de promenade, les barreaux aux fenêtres ne sont pas camouflés et aux murs pendent des tableaux représentant des prisons italiennes mais aussi américaines ou britanniques comme Dorchester. Ambiance garantie! Au menu: pappardelle à la farine de châtaigne assaisonnées d’un jus à base de chevreuil parfumé d’une larme de grappa, pintade farcie avec des noix et endives, le tout arrosé d’un vin du Piémont. A Milan, le responsable est un homme libre, comme le chef de cuisine qui commande et supervise la petite brigade composée d’une dizaine de détenus.

Dîner aux chandelles

A Volterra enfin, le projet est légèrement différent car le restaurant n’est pas ouvert toute l’année mais au coup par coup. Ici comme à Turin et à Milan, la carte est soignée, les vins sélectionnés par des sommeliers et l’ambiance feutrée. Le soir, les couples peuvent dîner aux chandelles en admirant les murs de béton rehaussés de pointes métalliques destinées à empêcher les candidats à la grande évasion. (Le Matin)

Créé: 20.10.2016, 14h10


Sondage

Faut-il supprimer les places de parc gratuites pour libérer les centres-villes des voitures?




Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.