Jeudi 27 juin 2019 | Dernière mise à jour 06:14

Menacé parce qu'il ne paie pas l'abonnement de son fils mort

Un père de famille, dont le fils âgé de 16 ans est mort en janvier, a été mis en demeure par l'opérateur Virgin mobile de régler l'abonnement téléphonique post-mortem de l'adolescent et refuse de le résilier.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Mon fils Valentin est mort le 2 janvier à l'hôpital de Nancy. Je suis certes le titulaire de son contrat de téléphone portable, puisqu'il était mineur, mais il est bien spécifié sur ce contrat qu'il était l'utilisateur de la ligne», a expliqué Michel Sayer.

Après la mort de l'adolescent, Michel Sayer avait envoyé en lettre recommandée le certificat de décès de son fils à Virgin mobile, afin de résilier la ligne.

Mais, le 18 mars, le père de famille a reçu un courrier de l'opérateur le menaçant d'une procédure devant une juridiction civile s'il ne règle pas les 18,99 euros d'abonnement mensuel de Valentin.

«J'ai appelé à plusieurs reprises le service clients, en vain. J'ai beau leur expliquer que Valentin était mineur, je suis face à un mur. Et on reçoit des messages sur l'ancien téléphone de Valentin, pour demander qu'on paie: quand le téléphone de mon fils mort sonne, ça fait bizarre», a raconté Michel Sayer.

L'avocat du père de famille, Me Nicolas Pasina, a indiqué qu'il allait saisir le médiateur de Virgin mobile.

«Je ne peux pas croire qu'ils aient l'outrecuidance de persister à vouloir aller au tribunal», a-t-il estimé, en dénonçant «un mépris du client, qui est résumé à un numéro de compte en banque».

Michel Sayer, qui est à titre personnel également abonné chez Virgin mobile ainsi que son épouse, a indiqué souhaiter «résilier toutes nos lignes et partir chez la concurrence, parce qu'on a vraiment le sentiment qu'on nous prend pour des imbéciles».

«On commence à peine à faire notre deuil et cette histoire nous pourrit la vie», a-t-il ajouté.

L'opérateur de téléphonie mobile n'a pas pu s'exprimer dans l'immédiat. (afp/nxp)

Créé: 06.05.2013, 13h28


Sondage

La vague de chaleur à 40° qui s'annonce cette semaine sur la Suisse vous inquiète-t-elle?



S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.