Jeudi 17 octobre 2019 | Dernière mise à jour 13:09

Tollé en Italie Un curé accuse les femmes de provoquer les criminels

Un homme d'église fait actuellement scandale en Italie. Il estime que les femmes qui s'éloignent de la «vie vertueuse» par leurs tenues vestimentaires doivent se demander: «peut-être le cherchons-nous?»

Les propos de Don Piero Corsi a provoqué un tollé en Italie où le bilan des femmes assassinées a été particulièrement lourd en 2012.

Les propos de Don Piero Corsi a provoqué un tollé en Italie où le bilan des femmes assassinées a été particulièrement lourd en 2012. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un curé italien a fait scandale en affichant à la porte de son église un manifeste appelant les femmes à réfléchir si leur tenue vestimentaire ne provoque pas les criminels, a rapporté jeudi la presse italienne. Le prêtre a retiré le texte à la demande de son évêque.

Don Piero Corsi, curé de San Terenzo, sur la côte ligure, au nord-ouest de l'Italie, avait placardé sur la porte de l'église paroissiale le jour de Noël un tract qui interrogeait: "les femmes, qui provoquent par leur habillement succinct, qui s'éloignent de la vie vertueuse et de la famille, provoquent les instincts et doivent se livrer à un sain examen de conscience, en se demandant: peut-être le cherchons-nous?"

Ce texte a aussitôt suscité un tollé dans la paroisse et en Italie où le bilan des femmes assassinées - 118 selon le décompte de la presse - a été particulièrement lourd en 2012.

L'évêque de La Spezia, Mgr Ernesto Palletti, lui a ordonné de retirer ce brûlot, ce que le prêtre a aussitôt fait. "Son contenu est trompeur par rapport aux sentiments de condamnation des violences à l'égard des femmes" a indiqué l'évêque local.

Et d'ajouter qu'il y avait trouvé "des motivations inacceptables qui vont à l'encontre du sentiment commun ressenti par l'Eglise" sur ces sujets. (afp/nxp)

Créé: 27.12.2012, 11h45


Sondage

Elections fédérales: allez-vous voter?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.