Mercredi 24 juillet 2019 | Dernière mise à jour 06:39

Londres Un homme a escaladé les grilles de Buckingham

Un intrus a pu déambuler sur les pelouses du palais où réside la reine Elizabeth II avant d'être arrêté. Il était déterminé à entrer.

La reine se trouvait au palais au moment de l'incident.

La reine se trouvait au palais au moment de l'incident. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un homme a été arrêté dans la nuit de mardi à mercredi après avoir escaladé les grilles du palais de Buckingham, la résidence officielle de la reine Elizabeth II à Londres, a indiqué Scotland Yard jeudi. «Un homme de 22 ans a été arrêté vers 02h00 du matin (heure anglaise) mercredi 10 juillet par des officiers de police spécialisés après qu'il eut escaladé les grilles d'entrée de Buckingham Palace», a déclaré une porte-parole de la police dans un communiqué.

Cet homme ne portait pas d'armes et l'incident n'est pas considéré comme étant de nature terroriste, a précisé Scotland Yard. L'intrus était toujours en garde à vue dans un commissariat de police londonien jeudi matin. La reine se trouvait au palais au moment de l'incident, a indiqué une porte-parole de Buckingham Palace.

Selon le tabloïd «The Sun», l'intrus a pu déambuler sur les pelouses du palais pendant plusieurs minutes avant d'être interpellé. «Il était déterminé à entrer et frappait fort sur les portes mais, heureusement, cette fois, tout était bien fermé», a indiqué une source royale au tabloïd.

Les tentatives d'intrusion au palais de Buckingham ne sont pas exceptionnelles. L'an dernier, une personne sans abri avait même été retrouvée endormie dans le parc. La plus spectaculaire remonte à 1982, quand un trentenaire, Michael Fagan, avait réussi à se frayer un chemin jusqu'à la chambre à coucher de la reine, qui se trouvait au lit. (afp/nxp)

Créé: 11.07.2019, 10h18

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.