Mercredi 14 novembre 2018 | Dernière mise à jour 17:01

Italie Aldo Moro, assassiné par les Brigades rouges, bientôt béatifié?

L’ancien président du Conseil italien, assassiné par les Brigades rouges en 1978, pourrait être béatifié, a révélé mercredi le diocèse de Rome à l’agence d’informations sur le Vatican I.MEDIA.

L'assassinat d'Aldo Moro, retrouvé mort dans le coffre d'une voiture à Rome, avait traumatisé l’Italie toute entière.

L'assassinat d'Aldo Moro, retrouvé mort dans le coffre d'une voiture à Rome, avait traumatisé l’Italie toute entière. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L’ancien président du Conseil italien, le démocrate-chrétien Aldo Moro, assassiné par les Brigades rouges en 1978, pourrait être béatifié, a révélé mercredi le diocèse de Rome à l’agence d’informations sur le Vatican I.MEDIA.

Aldo Moro avait été assassiné le 9 mai 1978 à Rome par le mouvement terroriste d’extrême gauche après 55 jours de captivité. Son corps avait été retrouvé dans le coffre d’une voiture dans le centre historique de Rome. Son assassinat avait stupéfait et traumatisé l’Italie toute entière. Le pape Paul VI avait lancé de nombreux appels publics aux ravisseurs pour sa libération.

La requête d’instruction de sa cause en béatification a été reçue il y a quelques semaines par le cardinal vicaire de Rome, Agostino Vallini, a précisé le diocèse à I.MEDIA.

Mgr Vallini a donné son feu vert au postulateur (défenseur) de la cause, qui sera exceptionnellement un laïc, Nicola Giampaolo. Cette nomination est un préalable à l’ouverture du procès canonique au niveau du diocèse.

Aldo Moro, un martyr?

Le tribunal diocésain de Rome a reçu de la Fédération des centres d’études Aldo Moro un dossier contenant toutes les informations nécessaires à l’introduction d’une cause de béatification.

Selon ce dossier qui rassemble de nombreux témoignages sur la réputation de sainteté d’Aldo Moro, le démocrate-chrétien serait un martyr car l’idéologie des BR, teintée de communisme, et donc de vive hostilité envers la foi catholique, fait de l’assassinat un meurtre "en haine de la foi".

Par ailleurs, Aldo Moro, chef de l’aile progressiste de la Démocratie-chrétienne, avait demandé la Bible pendant son enlèvement et, selon plusieurs témoins, il aurait montré une attitude de pardon envers ses ravisseurs.

Miracle déclaré

Dans le dossier, figure également la mention d’un miracle déclaré par le cardinal Francesco Colantuono, mort en 2003, qui attribue à l’intercession d’Aldo Moro sa survie lors d’une attaque de la nonciature du Zimbabwe par des guérilleros.

La béatification concerne les personnes remarquables que l’Eglise catholique veut donner en exemple aux chrétiens. Elle intervient après une procédure (ou "procès") longue et minutieuse. (afp/nxp)

Créé: 26.09.2012, 19h42

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.