Samedi 25 mai 2019 | Dernière mise à jour 14:45

Environ 45'000 manifestants en soutien à la sidérurgie

Les salariés ont dit leurs inquiétudes quant à leur avenir, dans un secteur soumis à la concurrence de la Chine.

Cette journée d'action baptisée «l'acier c'est l'avenir» a réuni plusieurs responsables syndicaux et responsables politiques.

Cette journée d'action baptisée «l'acier c'est l'avenir» a réuni plusieurs responsables syndicaux et responsables politiques. Image: Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Environ 45'000 salariés allemands de la sidérurgie ont manifesté lundi à l'appel du syndicat IG Metall. Ils sont descendus dans la rue pour dire leurs inquiétudes quant à leur avenir, dans un secteur soumis à la concurrence féroce des acteurs chinois.

Organisée par le syndicat de l'industrie IG Metall, cette journée d'action baptisée «l'acier c'est l'avenir» a réuni plusieurs responsables syndicaux et responsables politiques, dont le ministre de l'Economie, Sigmar Gabriel, à Duisbourg, ville industrielle de la Ruhr qui abrite plusieurs hauts fourneaux, notamment ceux du numéro un allemand de l'acier Thyssenkrupp.

Quelque 16'000 salariés de différentes entreprises du secteur se sont retrouvés devant une usine de Thyssenkrupp, selon le syndicat, qui a recensé 45'000 participants aux manifestations dans tout le pays.

Celles-ci ont également eu lieu en Sarre, Etat-région frontalier de la France, en Basse-Saxe, qui abrite le numéro deux allemand de la branche Salzgitter, et à Berlin devant la chancellerie. Pour celle-ci 2500 personnes sont venues de tout le pays.

Comme leurs pairs européens, les aciéristes allemands, qui emploient quelque 87'000 personnes dans le pays, sont victimes de la concurrence à bas coût en provenance de Chine et de surcapacités. Ils s'insurgent également contre une réforme proposée par Bruxelles du système de négoce de certificats d'émissions de CO2 qui pénaliserait plus qu'à l'heure actuelle les industries polluantes. (ats/nxp)

Créé: 11.04.2016, 16h20

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.