Vendredi 17 novembre 2017 | Dernière mise à jour 22:11

Étude Les immigrés plus diplômés que les Français

Une récente enquête française montre que «Le niveau d’instruction des immigrés : varié et souvent plus élevé que dans les pays d’origine.»

Certains groupes d'immigrés sont généralement plus diplômés que la population française.

Certains groupes d'immigrés sont généralement plus diplômés que la population française. Image: GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Dans son travail intitulé «Le niveau d’instruction des immigrés : varié et souvent plus élevé que dans les pays d’origine» relayé par Le Monde, le chercheur de l'INED (Institut national d’études démographiques) Mathieu Ichou met au jour une théorie bien éloignée de l'image du migrant primitif débarqué en haillons de son canot.

Il révèle ainsi que certains groupes sont généralement plus diplômés que la population française. Par exemple, 37 % des immigrés nés en Roumanie et vivant en France posséderaient selon lui un diplôme de l’enseignement supérieur alors que seulement 27% des Français peuvent se targuer de pareille qualification. Le chercheur indique des chiffres similaires pour d'autres diasporas comme les Chinois, les Vietnamiens ou encore les Polonais.

L'étude souligne également que ce sont rarement les plus démunis qui quittent leur pays pour rejoindre l'Europe. Elle démontre ainsi que «contrairement à ce que l’on croit a priori, les migrants maliens qui arrivent [en Europe] sont souvent issus des classes moyennes ou supérieures de leur pays. Pour quitter l’Afrique, il faut désormais bénéficier d’un certain niveau de capital économique, social et intellectuel».

Des recherches antérieures dans d'autre pays confirment cette thèse. En 2015, Anne Goujon de l’Institut de démographie de Vienne avait ainsi mesuré que 27 % des Syriens arrivés en Autriche sont diplômés du supérieur, contre 10 % de ceux qui sont restés en Syrie. Des chiffres qui montrent bien que les pays d’accueil sont loin d'accueillir «toute la misère du monde».

Dans son enquête, Mathieu Ichou s'est aussi intéressé aux migrants «très peu diplômés». Ces derniers représenteraient selon lui à peine 1% de la population générale en France.

Une étude qui risque de faire grincer quelques dents du côté du Front National. (Le Matin)

Créé: 15.02.2017, 17h53


Sondage

Faut-il préserver le secret bancaire pour les citoyens suisses?




Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.