Dimanche 20 octobre 2019 | Dernière mise à jour 15:15

Ukraine Kiev demande des vaccins à l'ONU contre la polio

Les besoins en matière de santé sont de plus en plus importants en Ukraine. Les autorités de Kiev ont demandé l'aide de l'ONU pour répondre à une pénurie de vaccins, en particulier contre la polio.

Galerie photo

En images, les événements en Ukraine (mai-septembre 2014)

En images, les événements en Ukraine (mai-septembre 2014) La crise qui fait vaciller l'Ukraine depuis plusieurs mois a connu un tournant majeur avec la signature d'un cessez-le feu.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La couverture en matière de vaccination a diminué ces dernières années, a expliqué la représentante de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) en Ukraine le Dr Dorit Nitzan, de passage à Genève ce mardi 9 septembre. Elle est inférieure à 50% pour la polio.

«Le pays n'a plus de vaccins et manque de médicaments. Les autorités sont très préoccupées par la possibilité d'une flambée de polio», a déclaré le Dr Nitzan. L'OMS planifie une campagne de vaccination contre la polio et la rougeole avec l'UNICEF.

Appel lancé aux donateurs

L'OMS et ses partenaires veulent également fournir des médicaments et du matériel chirurgical à 340'000 personnes. Plus de 260'000 personnes déplacées sont particulièrement vulnérables, a précisé le Dr Dorit Nitzan, et ils ont besoin de soins primaires et d'une aide psychologique.

Dans l'est de l'Ukraine, au moins 32 hôpitaux ne fonctionnent plus, dont 17 ont été bombardés et endommagés. Jusqu'à 70% du personnel de santé a fui les régions de Donetsk et Lougansk touchées par les combats. Plus de 7000 blessés ont exigé des soins urgents.

Une réunion de l'OMS avec les donateurs a eu lieu mardi à Genève de manière à réunir 14 millions de dollars pour répondre aux besoins les plus pressants. (ats/nxp)

Créé: 09.09.2014, 16h16


Sondage

Elections fédérales: allez-vous voter?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.