Samedi 15 décembre 2018 | Dernière mise à jour 08:26

Autriche Migrants à pieds nus dans le froid sur l'autoroute

Quatre Iraniens et un Pakistanais ont été secourus dans le sud-est de l'Autriche alors qu'il faisait -6 degrés. Certains marchaient pieds nus.

Le groupe de migrants avait été déposé par des passeurs sur l'autoroute près de Graz. (photo d'illustration).

Le groupe de migrants avait été déposé par des passeurs sur l'autoroute près de Graz. (photo d'illustration). Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Cinq migrants abandonnés dans le froid par des passeurs ont été secourus vendredi sur une autoroute du sud-est de l'Autriche où ils marchaient pour certains pieds nus, à annoncé la police.

Trois des migrants, une Iranienne de 57 ans et ses enfants de 21 et 27 ans, marchaient sans chaussures sur le sol gelé par des températures inférieures à -6°C, a-t-il été précisé.

Le groupe de migrants, qui comprenait également un autre Iranien et un Pakistanais, avait été déposé par des passeurs sur l'autoroute près de Graz, non loin des frontières slovène et hongroise. Ils ont demandé l'asile en Autriche dans la foulée, a-t-il été précisé. (afp/nxp)

Créé: 02.03.2018, 13h20

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.