Lundi 20 mai 2019 | Dernière mise à jour 08:22

Gilets jaunes «Ce n'est pas normal de faire ça à un peuple»

Un militant éborgné lors d'une manifestation a exprimé toute sa «haine» à l'égard du policier qui lui a fait perdre son œil.

Jean-Marc Michaud a perdu son oeil en marge d'une manifestation des gilets jaunes.

Jean-Marc Michaud a perdu son oeil en marge d'une manifestation des gilets jaunes. Image: Twitter

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Je suis horticulteur. Je ne peux plus faire mon travail. Je ne peux plus travailler la terre parce que la moindre poussière va aller dans l'œil», a confié Jean-Marc Michaud.

Invité de Thierry Ardisson dimanche soir sur le plateau des «Terriens du Dimanche», sur C8, ce dernier a clamé toute sa haine contre le policier qui l'a blessé lors d'une manifestation des gilets jaunes. «J'ai la haine. J'ai la rage. J'en veux au fils de p*** qui m'a fait ça. Je suis désolé de parler comme ça mais j'ai tellement la haine que je ne peux pas le dire autrement», s'est-il indigné.

Le manifestant a alors dévoilé son œil ravagé par le projectile d'un lanceur de balles de défense (LBD), tiré à une puissance de «220 joules», soit environ «320 km/h». «Un coup de boxeur au visage, c'est 100 joules. Quand on dit que c'est un coup de poing de Mike Tyson, je suis désolé, mais Mike Tyson, il ne met pas des coups de poing comme ça», a-t-il déploré.

Et de remettre en cause la compétence des policiers. «On donne des outils à ces gens qui ne sont pas en capacité de les utiliser, qui n'ont pas les moyens (...) et qui visent la tête surtout. On dirait qu'on a donné des jouets à des gamins à Noël, comme aux indiens, aux cowboys (...) C'est pas normal de faire ça à un peuple. Que ce soit moi, ou que ce soit les autres, à la tête, ce n'est pas normal.»

Dimanche, le secrétaire d'État au ministère de l'Intérieur Laurent Nuñez a quant à lui défendu sur BFM TV l'utilisation des LBD lors des manifestations. «Si les policiers n'ont plus de lanceurs de balles de défense, on va assister à des drames, ce sont les policiers qui vont être lynchés», a-t-il déclaré. (Le Matin)

Créé: 21.01.2019, 09h33

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.