Vendredi 29 mai 2020 | Dernière mise à jour 01:57

Grande-Bretagne Scotland Yard dit avoir déjoué «quatre ou cinq complots» en 2014

Le royaume a procédé à plus de 250 arrestations cette année dans le cadre de la lutte antiterroriste. Jeudi, trois hommes soupçonnés de préparer des «actes terroristes» ont été inculpés.

Selon le patron de Scotland Yard, il y a eu «un changement à la fois dans la fréquence et dans la gravité des complots».

Selon le patron de Scotland Yard, il y a eu «un changement à la fois dans la fréquence et dans la gravité des complots». Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La police britannique a déjà déjoué «quatre ou cinq complots terroristes» en 2014, contre un seul en moyenne les années précédentes, a affirmé dimanche le patron de Scotland Yard. Selon lui, il y a eu «un changement à la fois dans la fréquence et dans la gravité des complots».

Interrogé par la BBC en amont d'une campagne de sensibilisation du public, Bernard Hogan-Howe a notamment confié son «inquiétude grandissante» devant les «loups solitaires».

Selon des sources policières, le royaume a procédé à plus de 250 arrestations cette année dans le cadre de la lutte antiterroriste. Jeudi, trois hommes soupçonnés de préparer des «actes terroristes» ont été inculpés. Selon des médias, ils projetaient de décapiter une personne en Grande-Bretagne, où le niveau d'alerte de sécurité a été relevé à «grave» fin août, face à la menace d'attentats liée à la Syrie et l'Irak.

Nombre sous-estimé

Scotland Yard estime toujours à «plus de 500» le nombre de Britanniques à être partis combattre dans des groupes comme l'Etat islamique (EI) et craint qu'ils ne puissent planifier des attentats à leur retour.

Un député de Birmingham, Khalid Mahmood, a déclaré au Sunday Telegraph que cette estimation était largement sous-évaluée et a chiffré à «jusqu'à 2000» le nombre de djihadistes britanniques.

La police doit lancer lundi une campagne de sensibilisation sur ce sujet. Bernard Hogan-Howe a appelé le grand public à faire preuve de davantage de vigilance pour l'aider. «Si le grand public, les entreprises et la police oeuvrent ensemble avec les services de sécurité, nous formerons une équipe incroyablement puissante», a-t-il souligné. (smk/ats/nxp)

Créé: 23.11.2014, 13h25

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.