Mercredi 19 février 2020 | Dernière mise à jour 16:35

Intempéries Le sud de la France fait face à de fortes pluies

Un épisode méditerranéen en cours depuis vendredi après-midi a frappé notamment le Var où un homme a disparu dans une rivière en crue. Des centaines d'évacuations sont en cours.

Courant rétabli en Rhône-Alpes

Les quelque 1000 foyers qui restaient privés d'électricité une semaine après les fortes chutes de neige en Rhône-Alpes ont «tous» été raccordés vendredi, selon la direction régionale d'Enedis.«Plus aucun foyer n'était privé d'électricité hier suite à la neige», a assuré à l'AFP une porte-parole régionale du distributeur public d'électricité.

Les dernières difficultés étaient concentrées sur la Drôme, le département le plus touché avec l'Ardèche par les chutes de neige du 14 novembre. L'Isère, l'Ain, la Loire et le Rhône n'avaient pas été épargnés également.

Enedis, mis sous pression par la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye réclamant «un geste financier», avait promis un retour à la normale vendredi soir pour le millier de foyers toujours privés d'électricité jeudi.

L'épisode cévenol prévu quant à lui durant le week-end avec de fortes rafales de vent et des pluies importantes, a «un impact très limité» sur les réseaux des département de la Loire, la Drôme et l'Ardèche, selon cette porte-parole, qui évoque des «coupures ponctuelles» sur des zones différentes de celles touchées par l'épisode neigeux.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un homme âgé est activement recherché près de cours d'eau en crue dans le Var, où les fortes pluies causées par un épisode méditerranéen en cours entraînent des centaines d'évacuation samedi matin, a-t-on appris auprès de la préfecture.

Samedi dès l'aube, pompiers et gendarmes ont commencé à sonder les cours d'eau à proximité du domicile d'un septuagénaire à Saint-Antonin-du-Var. L'homme, visiblement désorienté, a été porté disparu à 6H00, selon la préfecture, confirmant une information d'Europe 1.

Toujours dans le Var, où Météo-France prévoyait «les plus fortes intensités horaires de cet épisode» dans la matinée, les pompiers procèdent à des évacuations préventives. A Hyères, dans le quartier de l'Oratoire, 600 personnes sont en cours d'évacuations, comme des résidences et un camping à Fréjus, où le quartier de La Palud est interdit d'accès, et à Roquebrune-sur-Argens.

Plus de 2000 foyers sans électricité

A la mi-journée, 2400 foyers sont privés d'électricité sur les communes de Hyères, Salernes, Entrecasteaux, Puget-sur-Argens et Roquebrune-sur-Argens, selon la préfecture. L'axe SNCF Saint-Raphaël-Les Arcs-Toulon a été coupé en raison d'inondation des voies. Dans un communiqué, la préfecture du Var prévient: «dans un contexte de sols saturés, les cours d'eau finiront par réagir fortement».

Météo-France a placé samedi matin un nouveau département en vigilance orange «inondation», portant à 12 le nombre de départements concernés par une alerte orange inondation, orages ou vents violents.

L'épisode méditerranéen en cours depuis vendredi après-midi a aussi provoqué des dégâts à Nice, où les pompiers ont été appelés pour des chutes d'arbres et des inondations de locaux. La rupture d'un mur de soutènement a obstrué la voie d'accès à une résidence de 10 habitants, relogés par la mairie. Des pompiers vérifiaient samedi matin que personne ne manque à l'appel.

Dans son bulletin de 10H00, Météo-France mesure dans les Cévennes, depuis vendredi midi, des cumuls de 130 à 200 mm d'eau. Sur Twitter, Vigimétéofrance ajoute qu'«en 48 heures, on dépasse même localement les 300 mm sur les #Cévennes ardéchoises». L'Hérault et la Lozère ne sont plus en alerte «pluie» mais restent en vigilance «inondation», comme l'Aveyron et la Haute-Loire. A Montpellier, quelques axes ont été coupés à la circulation le long du Lez.

Dans le Gard, 90 habitants de Saint-Ambroix, au bord de la Cèze, ont été évacués à titre préventif dans un gymnase samedi matin. Samedi après-midi, c'est dans le Var et les Alpes-Maritimes que Météo-France prévoit les «plus fortes intensités horaires de cet épisode». «Sur le #Var, le seuil des 200 mm en 48H a été dépassé sur l'est du massif des Maures (station des Mayons)», tweete Vigimeteofrance.

Crues importantes

Après une accalmie en début d'après-midi, l'activité orageuse et pluvieuse devrait reprendre vers 16h00 dans ces départements. Ces fortes précipitations, continues depuis vendredi, seront génératrices de crues importantes, notamment sur le département du Var samedi, prévoit Météo-France.

Dans les départements placés en vigilance orange aux vents violents (Savoie, Drôme et Loire), le vent continuera à souffler jusque à la mi-journée sur les hauteurs du Massif central, avec 100 à 120 km/h attendus sur le plateau ardéchois et les hauteurs du Pilat, et plus de 100 km/h possible par moments sur l'agglomération de Saint-Etienne et la vallée du Gier en descendant vers Givors. (afp/nxp)

Créé: 23.11.2019, 10h18

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.