Dimanche 8 décembre 2019 | Dernière mise à jour 10:15

Météo La tempête fait un mort en Belgique

L'Europe, tout comme la Suisse est également frappée par la tempête Andréa. Elle a déjà fait un mort en Belgique. Aux Pays-Bas, une digue menace de s'effondrer et un village a été évacué.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La tempête qui frappe l’Europe a fait un mort jeudi en Belgique. Les autorités néerlandaises ont évacué une centaine d’habitants de la province de Groningue, en raison du risque de rupture d’une digue, alors que 21’000 foyers étaient privés d’électricité en France dans le Nord-Pas-de-Calais.

Un homme de 64 ans est décédé en fin de matinée à Roosdaal, près de Bruxelles, lorsqu’une porte massive de quatre à cinq mètres de haut lui est tombée dessus, a indiqué la police à l’agence Belga. Toujours dans la région bruxelloise, la chute d’un poteau électrique a légèrement blessé l’occupant d’un véhicule à l’arrêt.

Les intempéries ont également provoqué de nombreuses interventions des pompiers en Wallonie et à Bruxelles, essentiellement en raison de chutes d’arbres et de toitures endommagées. Plusieurs cours d’eau wallons ont été placés en phase d’alerte de crue.

Digue menacée

Aux Pays-Bas, une centaine d’habitants du village de Tolbert, près de Groningue (nord-ouest), ont été évacués jeudi matin en raison des risques d’effondrement d’une digue liés à des inondations, a indiqué un porte-parole des autorités locales. «Si la digue lâche, l’eau pourra atteindre jusqu’à un mètre de hauteur», a- t-il dit.

Une centaine d’animaux ont également été évacués des fermes, situées comme le village sur un polder - des terres asséchées conquises sur la mer - d’une superficie de 200 hectares, soumis depuis plusieurs jours à des vents violents et de fortes pluies.

Une éolienne perd deux pales

En France, quelque 21’000 foyers étaient privés d’électricité dans le Nord-Pas-de-Calais, dont 10’000 dans la seule région de Valenciennes. Aucun blessé n’était néanmoins à déplorer, selon les pompiers.

A Etaples, deux pales d’une éolienne située près de l’autoroute A16 sont tombées au sol, selon les pompiers. Plusieurs poids lourds se sont retournés sur l’autoroute A1 (Lille-Paris).

Dans le port de Calais, un ferry de la compagnie SeaFrance a rompu ses amarres alors que le vent a atteint jusqu’à 110 km/h, selon la capitainerie du port. Il a traversé le bassin dans lequel il se trouvait, avant de percuter un câblier d’Alcatel. Des dégâts matériels sont à déplorer sur les deux navires, selon la capitainerie.

La tempête frappe aussi le sud de l’Europe. Des vents jusqu’à 100 km/h sont ainsi attendus jusqu’à dimanche sur la Sardaigne, perturbant les transports maritimes dans la région. (ATS/nxp)

Créé: 05.01.2012, 15h47

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.