Jeudi 21 février 2019 | Dernière mise à jour 15:40

Italie Terrain agricole offert aux familles avec un 3e enfant

Afin d'encourager la natalité, le gouvernement populiste italien veut offrir un terrain agricole aux familles qui s'élargiront.

Le ministre italien de l'agriculture, Gian Marco Centinaio.

Le ministre italien de l'agriculture, Gian Marco Centinaio. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le gouvernement populiste italien veut encourager la natalité en offrant un terrain agricole aux parents qui auront un troisième enfant dans les prochaines années, ont rapporté mercredi les médias italiens. La mesure, élaborée par la Ligue (extrême droite) et insérée dans le projet de budget 2019, prévoit d'offrir une concession pour 20 ans sur un terrain agricole public aux familles qui s'élargiront entre 2019 et 2021.

«On dit que les Italiens font peu d'enfant et qu'il faut renverser la tendance», a expliqué à la presse le ministre de l'Agriculture Gian Marco Centinaio, issu de la Ligue. «Le ministère veut contribuer, en favorisant les zones rurales, où les gens ont encore des enfants».

Le taux de natalité en Italie est le plus bas d'Europe et la Ligue en a fait un cheval de bataille, promettant de relancer l'économie pour rendre aux Italiens l'envie de faire des enfants. Le ministre de la Famille, le très catholique Lorenzo Fontana, lui aussi issu de la Ligue, a apporté son soutien à la mesure, tout en précisant qu'elle ne concernerait que les couples mariés et installés depuis au moins 10 ans en Italie.

Selon la Coldiretti, principal syndicat agricole du pays, l'Etat possède encore un demi-million d'hectares de terres cultivables dont la valeur totale est estimée à près de 10 milliards d'euros. Mais selon «Corriere della Sera», cette valeur reste théorique, l'Etat ayant déjà vendu ses meilleurs terrains. «Ceux qui restent sont essentiellement les fonds de tiroir», estime le quotidien. (ats/nxp)

Créé: 31.10.2018, 12h41

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.