Mardi 17 septembre 2019 | Dernière mise à jour 06:14

Grèce Touristes en garde à vue après un accident meurtrier

Dix Français sont soupçonnés d'avoir percuté avec leur hors-bord une embarcation près de Porto Heli. L'accident a fait deux morts et un blessé grave. Un homme s'est présenté aux autorités.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un groupe de dix touristes français était en garde à vue samedi en Grèce après un accident de bateau qui a fait deux morts et un blessé grave, a-t-on appris auprès des garde-côtes. Le groupe, qui comprend deux hommes, trois femmes et cinq mineurs, se trouvait sur un hors-bord de dix mètres soupçonné d'avoir percuté vendredi soir une petite embarcation en bois près de Porto Heli dans le Péloponnèse, à environ 170 km au sud-est d'Athènes, a expliqué à l'AFP une porte-parole des garde-côtes.

Un Français s'est présenté samedi aux autorités en Grèce comme le pilote d'un hors-bord incriminé. Cet homme âgé de 44 ans s'est présenté, accompagné d'un avocat, plusieurs heures après l'accident survenu vendredi soir. Aucune indication n'était disponible dans l'immédiat pour savoir quand il serait présenté au parquet.

«Nous recherchons la personne qui conduisait le hors-bord, selon les premiers témoignages il s'agit d'un homme de France ou de Belgique», avant annoncé plus tôt le bureau de presse des garde-côtes. Deux Grecs qui se trouvaient à bord de l'embarcation en bois, apparemment un bateau de pêche, ont été tués dans la collision et une femme grecque a été grièvement blessée.

Possible inculpation

Le groupe de Français a été emmené à Porto Heli pour être interrogé et doit être présenté d'ici lundi au parquet qui décidera d'une éventuelle inculpation. Ils ont été arrêtés après avoir aidé à transporter la femme blessée et l'un des deux morts sur le rivage, selon la porte-parole des garde-côtes. Les mineurs ne sont pas traités comme des suspects mais se trouvent avec leurs parents dans les bureaux des garde-côtes à Porto Heli, a-t-elle précisé.

En 2016, quatre personnes dont une fillette avaient été tuées dans une collision entre un hors-bord et un petit bateau touristique près de l'île d'Egine au sud-ouest d'Athènes. (afp/nxp)

Créé: 10.08.2019, 10h07

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.