Dimanche 31 mai 2020 | Dernière mise à jour 10:10

Etude Les Européens de l'Ouest plus tolérants qu'à l'Est

Minorités religieuses, mariage gay, avortement: les Européens de l'Ouest sont plus tolérants que leurs voisins, selon une étude.

Image d'archive: une manifestation contre l'islamophobie à Paris en 2010.

Image d'archive: une manifestation contre l'islamophobie à Paris en 2010. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les Européens de l'Est et du centre sont moins tolérants que ceux de l'Ouest envers les minorités religieuses, selon une étude publiée lundi. Ils se montrent également moins favorables au mariage homosexuel et à l'avortement.

L'institut américain indépendant Pew Research Center, reconnu pour ses recherches en matière de démographie religieuse notamment, a mené entre 2015 et 2017 une série d'enquêtes dans 34 pays auprès de 56'000 adultes de 18 ans et plus.

Selon cette étude, dans presque toute l'Europe occidentale, plus de la moitié des citoyens disent qu'ils accepteraient que des musulmans deviennent membres de leur famille (53% au Royaume-Uni, 66% en France, 88% aux Pays-Bas notamment).

En Europe orientale et centrale en revanche, «moins de la moitié des adultes» interrogés répondent qu'ils seraient prêts à les accepter (12% en République tchèque, 29% en Roumanie, 43% en Serbie).

«Un fossé similaire apparaît entre l'Europe centrale/orientale et l'Europe de l'Ouest en ce qui concerne l'acceptation des juifs dans leur famille», ajoute le Pew Research Center, qui précise que les religions catholique, protestante ou orthodoxe sont majoritaires dans la plupart des 34 Etats étudiés.

Chrétienté prépondérante

Autre différence, «être chrétien (catholique ou orthodoxe) est une composante importante» de l'identité nationale «dans l'ancien bloc de l'Est» (sauf en République thèque), mais pas en Europe de l'Ouest, souligne l'institut.

Dans la quasi-totalité des pays d'Europe centrale et orientale, la majorité est contre le mariage légal des couples homosexuels (96% en Arménie, 79% en Bulgarie et 47% en Slovaquie), contrairement à l'Europe de l'Ouest (88% y sont favorables en Suède, 73% en France, 59% au Portugal).

Par ailleurs, en Europe de l'Ouest, y compris dans les pays les plus catholiques comme l'Irlande, l'Italie et le Portugal, «six adultes sur dix déclarent que l'avortement devrait être légal dans tous les cas ou presque».

À l'Est, les positions face à l'avortement sont plus contrastées: largement favorable en République tchèque, en Estonie ou en Bulgarie, défavorable en Pologne, Russie et Ukraine.

L'étude du Pew Research Center a été réalisée auprès d'échantillons représentatifs de 1400 personnes dans chaque pays, par téléphone ou en face-à-face, avec une marge d'erreur de 2,7 à 3,4 points selon les États. (ats/nxp)

Créé: 30.10.2018, 02h32

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.