Vendredi 19 juillet 2019 | Dernière mise à jour 11:40

Médecine L'évaluation de l'invalidité pas assez standardisée

Une étude indique que les experts chargés d'estimer l’incapacité d'une personne ne sont souvent pas du même avis.

Image: Archives/Photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les médecins chargés d'évaluer l'invalidité d'un patient varient souvent dans leurs conclusions, a constaté une équipe internationale de chercheurs avec participation bâloise. Ils suggèrent l'introduction de procédures standardisées.

Ces scientifiques de l'Université de Bâle, des Pays-Bas et du Canada ont effectué une méta-analyse de 23 études sur le sujet. Résultats: plus de la moitié des requêtes en invalidité sont rejetées dans le monde sur la base de certificats médicaux indépendants.

Le fait que les évaluateurs varient souvent dans leurs conclusions au sujet d'un même patient est probablement dû à l'absence de standards valables, estime Regina Kunz, co-auteure de ces travaux, citée jeudi dans un communiqué de l'Université de Bâle.

Ces conclusions, jugées «inquiétantes», sont publiées dans le «British Medical Journal». Les patients ont droit à une évaluation valable, écrivent les scientifiques, qui plaident pour le développement de procédures structurées.

Regina Kunz et son équipe en ont précisément testé une à l'intention des personnes souffrant de troubles psychiques en collaboration avec l'Office fédéral des assurances sociales et la Suva. Les résultats seront publiés prochainement. (ats/nxp)

Créé: 26.01.2017, 13h21

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.