Dimanche 15 décembre 2019 | Dernière mise à jour 15:30

Russie Ils avaient évité un crash, ils sont décorés par Poutine

Vladimir Poutine a remis jeudi la plus haute distinction du pays à deux pilotes de ligne russes qui avaient réussi un spectaculaire atterrissage d'urgence, sauvant la vie des 233 personnes à bord.

L'incident a fait de Damir Ioussoupov et Georgui Mourzine de véritables stars en Russie.

L'incident a fait de Damir Ioussoupov et Georgui Mourzine de véritables stars en Russie. Image: Facebook

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Dans des conditions difficiles, l'équipage a agi avec précision et cohérence», a déclaré le président russe en remettant le titre de «Héros de la Russie» à Damir Ioussoupov et son copilote Georgui Mourzine, à l'occasion d'une cérémonie au Kremlin. «Il a fait preuve de bravoure» et permis de «sauver des dizaines de vies», a-t-il ajouté.

«Je ressens une grande fierté et de l'inspiration pour continuer de servir à ma Patrie», a confié M. Ioussoupov, lors de la cérémonie. Pour sa part, M. Mourzine a promis de «perfectionner ses acquis professionnels et assurer la sécurité de vols».

«Miracle du champ de maïs»

Le 15 août dernier, les deux hommes étaient aux commandes d'un Airbus A321 de la compagnie russe Ural Airlines au départ de l'aéroport de Joukovski, dans la banlieue de Moscou, et à destination de la péninsule ukrainienne annexée de Crimée. Quelques secondes après le décollage, leur avion avait percuté un vol de mouettes, entraînant le dysfonctionnement des deux moteurs. Ils avaient dû atterrir en urgence, sans train d'atterrissage, dans un champ situé à un kilomètre de la piste.

L'incident, qui aurait pu être dramatique, s'était soldé par l'hospitalisation d'une seule personne. Surnommé en Russie le «miracle du champ de maïs», il a fait des deux pilotes de véritables stars en Russie, invités à la télévision ou donnant le coup d'envoi de matches de football. Le commandant Ioussoupov a même indiqué récemment à la presse locale qu'il ne donnait plus son nom au début d'un vol, pour éviter une «réaction émotionnelle» ou d'inquiétude chez les passagers.

Une polémique avait éclaté en Russie après l'incident, des experts estimant que l'accident était dû à la multiplication en Russie des décharges illégales d'ordures, autour desquelles prolifèrent des nuées de mouettes. (afp/Le Matin)

Créé: 22.11.2019, 08h33

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.