Jeudi 23 mai 2019 | Dernière mise à jour 11:42

Japon Les excuses surréalistes d'un député font un buzz mondial

Au Japon, les excuses publiques des élus sont en général sobres. Cette fois, un député qui avait détourné des fonds a mis le paquet pour démontrer sa sincérité aux médias.

Pleurant, criant tout en éructant des excuses, l'homme s'est déchaîné mardi pendant trois heures.
Vidéo: Youtube

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dans un pays célèbre pour ces séances d'excuses durant lesquelles une personne confesse publiquement ses fautes avec force courbettes, un député japonais vient sans doute de décrocher la timbale. Pleurant, criant tout en éructant des excuses, l'homme s'est déchaîné mardi pendant trois heures.

L'élu provincial de 47 ans est d'abord apparu en conférence de presse à Kobe dans une mise en scène très sobre pour s'expliquer sur des détournements de fonds présumés, environ 50'000 francs, pour des voyages divers et de multiples séjours dans des établissements de bains. Le tout sans factures.

Normalement, l'exercice est empreint de solennité, de retenue. Le pénitent, souvent en strict costume sombre, s'incline à angle droit devant les médias en signe de repentance.

Stupeur et incrédulité

Mais cette fois, le député s'est déchaîné: pleurs, cris rauques de désespoir, coups de poing sur la table, larmes en cascade. Entre deux hoquets et sanglots, l'élu éructait des excuses et des propos incohérents tandis que les caméras ne perdaient pas une miette du spectacle.

Extraits: «(Cris) ... Je suis devenu membre de l'assemblée... (pleurs) ... je ne pensais qu'à changer la société». (cris) ... Ce Japon! ... (pleurs) ... j'ai risqué ma vie (pleurs et cris) ... vous comprenez?»

Et le spectacle a duré trois heures devant une salle partagée entre la stupeur et une envie de rire. La vidéo de son numéro avait déjà été vue un demi-million de fois mercredi après-midi. (ats/nxp)

Créé: 03.07.2014, 07h43

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.