Mercredi 1 avril 2020 | Dernière mise à jour 07:16

Santé Des experts saluent les vertus de la clope électronique

Samedi, c'est la journée mondiale sans tabac. Des experts ont écrit à l'OMS une lettre ouverte dans laquelle ils estiment que la vapoteuse pourrait sauver des millions de vie.

Un nombre croissant de professionnels de la santé saluent les vertus de ces gros stylos qui permettent d'inhaler de la nicotine sous forme de vapeur.

Un nombre croissant de professionnels de la santé saluent les vertus de ces gros stylos qui permettent d'inhaler de la nicotine sous forme de vapeur. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Remède inespéré ou outil pervers, la cigarette électronique est au centre des débats à l'approche de la journée mondiale sans tabac samedi. Dans une lettre ouverte à l'OMS, un groupe d'experts estime que la vapoteuse pourrait sauver des millions de vies.

Un nombre croissant de professionnels de la santé salue les vertus de ces gros stylos. Ils permettent d'inhaler de la nicotine sous forme de vapeur, ou des produits qui en sont dépourvus, pour aider les fumeurs à réduire ou arrêter leur consommation de cigarettes.

La plus efficace

Les études se multiplient aussi pour montrer que l'outil s'avère plus efficace que les habituels patchs à la nicotine ou gommes à mâcher. L'une des plus récentes, publiée dans la revue britannique «Addiction», évalue qu'un fumeur aura 60% de chance en plus d'arrêter de fumer avec l'aide d'une «e-cigarette» qu'avec sa seule volonté.

Le point faible de ces cigarettes d'un nouveau genre est qu'elles risquent de perpétuer la dépendance à la nicotine, reconnaissent les spécialistes.

On ne sait pas

«On ne sait pas encore si l'utilisation à long terme des cigarettes électroniques comporte des risques pour la santé mais d'après ce que nous savons de la composition, ce sera beaucoup moins dangereux que la cigarette», dit le tabacologue Robert West de l'University College de Londres.

Une cinquantaine d'experts internationaux en santé ont profité de la journée sans tabac pour appeler l'Organisation mondiale de la santé (OMS) à encourager la cigarette électronique plutôt que de chercher à la réprimer.

Dans une lettre ouverte, ils lui demandent de ne pas classer la cigarette électronique comme un produit du tabac. Selon eux, une telle décision mettrait en péril une occasion de fortement réduire les maladies et décès dus à l'inhalation de fumée.

Potentiel

«Le potentiel de ces produits (...) pour réduire le fardeau des maladies dues au tabagisme est très grand, et ces produits pourraient être parmi les innovations les plus importantes du 21e siècle en matière de santé».

Environ 1,3 milliard de personnes fument actuellement. Selon l'OMS, le tabac pourrait provoquer au cours du 21e siècle jusqu'à un milliard de morts.

«Les gens fument pour la nicotine, mais meurent de la fumée», disent-ils. La grande majorité des morts et maladies imputables au tabac proviennent en effet de l'inhalation de particules de goudron et de gaz toxiques dans les poumons.

Les e-cigarettes et autres produits du tabac non fumé, comme le snus (tabac que l'on cale dans un coin de la bouche) consommé en Scandinavie, présentent de «faibles risques» en comparaison de la fumée du tabac. Ils «peuvent devenir des alternatives viables au tabagisme dans l'avenir», jugent ces médecins.

Conservatrice

L'OMS, qui a appelé pour la journée mondiale à accroître les taxes sur le tabac pour réduire la consommation, garde jusqu'à présent une approche relativement conservatrice de la cigarette électronique.

Son innocuité et son efficacité pour arrêter de fumer ne sont pas démontrées et son utilisation «est vivement déconseillée», estime l'organisation dans la dernière fiche d'information officielle sur le sujet. (afp/nxp)

Créé: 29.05.2014, 11h41

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.