Samedi 14 décembre 2019 | Dernière mise à jour 02:01

Somalie Une explosion fait 15 morts

Quinze personnes ont été tuées et 16 autres blessées dans une explosion, jeudi, à Mogadiscio, en Somalie.

L'explosion est survenue jeudi à Mogadiscio, en Somalie

L'explosion est survenue jeudi à Mogadiscio, en Somalie Image: Twitter

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Au moins 15 personnes ont été tuées jeudi dans la puissante explosion d'une voiture piégée perpétrée par les insurgés islamistes shebab près d'un restaurant dans le centre de Mogadiscio, selon des sources médicales. La déflagration a aussi fait 16 blessés.

L'explosion a soulevé un important nuage de fumée. Elle s'est produite dans la rue Maka Al-Mukarama, une des plus importantes artères de la capitale somalienne, pleine de commerces et de voyageurs. «Le bilan du nombre de morts que nous avons pu confirmer jusqu'ici est de onze personnes et seize autres personnes ont été blessées, mais les pertes pourraient être plus élevées», a déclaré un responsable des ambulanciers, Abdulkadir Abdirahman.

Scènes de dévastation

Des responsables de la sécurité et des témoins ont fait état de scènes de dévastation, décrivant des corps disséminés sur la chaussée. Des véhicules ont été projetés en l'air par le souffle de l'explosion, qui a également touché des bâtiments voisins. Des ambulanciers se sont précipités sur les lieux de l'explosion pour aider à transporter les blessés vers un hôpital.

Les shebab ont revendiqué l'attentat jeudi après-midi dans un communiqué publié sur un site proche du groupe.

Quatre explosions en une semaine

Cette explosion est la quatrième qui frappe cette semaine la capitale somalienne, régulièrement ciblée par des attaques des islamistes radicaux shebab, affiliés à Al-Qaïda, qui se battent depuis une dizaine d'années pour renverser le gouvernement. Elle n'a pas été revendiquée dans l'immédiat.

Chassés de Mogadiscio en 2011, les shebab ont ensuite perdu l'essentiel de leurs bastions. Mais ils contrôlent toujours de vastes zones rurales d'où ils mènent des opérations de guérilla et des attentats-suicides y compris dans la capitale, contre des objectifs gouvernementaux, sécuritaires ou civils. (afp/nxp)

Créé: 28.03.2019, 12h48

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.