Jeudi 24 mai 2018 | Dernière mise à jour 00:01

Demande L'ex-SS Priebke doit être «incinéré» en Allemagne

Le directeur du Centre Simon Wiesenthal a proposé que la dépouille de l'ancien SS Erich Priebke soit remise à l'Allemagne et qu'elle procède à son incinération.

L'ex-SS Erich Priebke

L'ex-SS Erich Priebke Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'ancien SS Erich Priebke doit être «incinéré», estime le directeur du Centre Simon Wiesenthal.

Dans une interview publiée lundi dans le quotidien La Stampa, Efraim Zuroff estime que «la meilleure chose à faire est de remettre la dépouille à l'Allemagne, afin qu'elle y soit incinérée».

Priebke, le capitaine SS responsable du massacre des Fosses Ardéatines à Rome en 1944 (335 civils tués), est mort vendredi dans la capitale italienne à l'âge de 100 ans.

«L'Allemagne a les lois les plus idoines pour éviter que les funérailles et l'inhumation ne se transforment en un show de néonazis» à Rome, a-t-il estimé.

L'incinération est «la solution la plus efficace pour qu'il ne reste aucune trace d'un criminel nazi comme Priebke. Le cadavre de Hitler a été brûlé, et cela s'est révélé la solution la meilleure, parce que cela permettait la destruction de tout ce que le nazisme avait représenté», a déclaré le responsable du Centre Wiesenthal.

L'avocat de Priebke, Me Paolo Giachini, avait affirmé samedi que les funérailles se tiendraient mardi dans l'une des nombreuses églises de la capitale italienne, sans dire laquelle. Mais un porte-parole de l'évêché de Rome --dont l'évêque est le pape François-- avait indiqué qu'il n'en était pas question.

Refus de l'Argentine

L'avocat avait d'abord annoncé vendredi que l'ancien criminel de guerre nazi serait enterré près de son épouse à San Carlos de Bariloche, au sud-ouest de Buenos Aires, où il s'était réfugié après la guerre. Mais le gouvernement argentin avait aussitôt annoncé qu'il refusait de recevoir sur son territoire le corps du criminel nazi.

Ses partisans voudraient organiser une cérémonie dans la rue, selon les médias.Dimanche soir, des militants du mouvement fasciste «Militia» ont tenté de déposer un bouquet de fleurs sous les fenêtres de l'appartement où avait vécu Priebke, mais en ont été empêchés par une unité de la DIGOS (police des opérations spéciales).

De nombreuses voix, notamment dans la communauté juive romaine, se sont élevées pour rappeler que le le 16 octobre serait célébré le 70e anniversaire de la déportation d'un millier de juifs du ghetto de Rome. (afp/nxp)

Créé: 14.10.2013, 10h51

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Les plus partagés Monde