Dimanche 16 juin 2019 | Dernière mise à jour 14:12

France Enfant malade enlevé: Interpol diffuse une «alerte mondiale»

La police britannique travaillait vendredi avec les enquêteurs français pour retrouver en France un garçon de cinq ans, atteint d'une tumeur au cerveau.

Les polices française et britannique sont à la recherche d'un petit garçon gravement malade qui aurait été enlevé par sa famille.

Les polices française et britannique sont à la recherche d'un petit garçon gravement malade qui aurait été enlevé par sa famille. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Interpol a diffusé ce vendredi 29 août une «alerte mondiale» suite à la disparition d'un enfant de cinq ans atteint d'une tumeur au cerveau, retiré d'un hôpital britannique par ses parents qui ont rejoint Cherbourg alors qu'il est en danger de mort s'il ne reçoit pas son traitement dans la journée. «Interpol a publié à la demande des autorités britanniques une notice jaune (avis de recherche d'une personne disparue) concernant un jeune Britannique de cinq ans retiré de l'hôpital par ses parents», a indiqué dans un communiqué l'organisation policière internationale basée à Lyon.

La notice jaune qui doit permettre de localiser des personnes disparues, en particulier des mineurs, a été diffusée aux 190 pays membres de l'organisation, a précisé Interpol.

Selon la police britannique, c'est jeudi vers 14h locales (15h) que Brett King, 51 ans, et Naghemeh King, 45 ans, Témoins de Jéhovah, ont enlevé leur enfant Ashya hospitalisé pour une tumeur au cerveau dans un établissement de Southampton (sud de l'Angleterre).

En danger de mort

La famille est arrivée jeudi en France à 20h par ferry via le port de Cherbourg, a précisé Eric Bouillard, procureur de la République de la ville.

«Si l'on ne retrouve pas Ashya aujourd'hui, on peut craindre pour sa vie. Il est sous surveillance médicale constante au Royaume-Uni en raison d'une récente opération et des problèmes qui en découlent. S'il ne reçoit pas les soins spécialisés qui lui sont nécessaires 24 heures sur 24, des complications pourraient survenir, qui le mettraient gravement en danger», a indiqué Interpol citant l'officier Dick Pearson de la brigade de recherche du Hampshire qui dirige l'enquête.

La famille britannique circule dans un monospace Hyundai gris immatriculé KP60HWK, selon le parquet. Elle n'est pas d'origine asiatique, comme l'ont cru dans un premier temps les enquêteurs, mais de type européen, selon le parquet.

Les six autres enfants du couple ont entre 3 et 22 ans. Un numéro vert a été mis en place en France: 0800 35 83 35. (ats/nxp)

Créé: 29.08.2014, 17h31

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.