Mercredi 23 août 2017 | Dernière mise à jour 06:53

Afrique Un chasseur meurt écrasé par un éléphant

Un chasseur professionnel a trouvé la mort lors d'un safari au Zimbabwe.

Theunis Botha était un chasseur professionnel sud-africain.

Theunis Botha était un chasseur professionnel sud-africain.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un chasseur sud-africain a été tué dans le parc national de Hwange, au Zimbabwe, écrasé par une éléphante qui venait d'être abattue, selon les autorités locales et les medias.

Theunis Botha, chasseur sud-africain de 51 ans, a été tué le 19 mai, a indiqué à l'AFP Simukai Nyasha, le porte-parole des parcs du Zimbabwe.

«Le malheureux incident s'est produit lorsque le groupe de chasseurs est arrivé au milieu d'une famille d'éléphants et a été attaqué par les femelles», a poursuivi M. Nyasha, précisant qu'il s'agissait d'une chasse «légale».

Les médias sud-africains étaient lundi moins avares de détails.

Selon News 24, quatre femelles en colère ont en effet chargé le groupe de chasseurs et l'une d'entre elles a réussi à soulever M. Botha dans les airs, avec sa trompe.

Un des chasseurs a ensuite abattu l'éléphante, qui s'est écroulée de tout son poids sur Theunis Botha, retombé au sol. Le poids d'un éléphant africain, l'animal terrestre le plus lourd, peut atteindre 7 tonnes.

Le corps de ce père de cinq enfants a été transféré à la morgue de Hwange. Contactée par l'AFP, la porte-parole de «Big Game Safaris», la compagnie de M. Botha, s'est refusée à tout commentaire.

Selon la presse locale, Theunis Botha était un organisateur de ces grandes parties de chasse où de riches clients viennent du monde entier pour acheter le droit de tuer léopards, girafes, éléphants et autres animaux contre des milliers de dollars.

C'est dans un safari de ce genre que le fameux lion Cecil avait été abattu en 2015 par un chasseur américain, aux abords de ce même parc de Hwange.

(nxp)

Créé: 22.05.2017, 09h59


Sondage

Faut-il supprimer les places de parc gratuites pour libérer les centres-villes des voitures?




S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.