Lundi 9 décembre 2019 | Dernière mise à jour 10:02

Trafic d'animaux Un singe vivant caché dans un carton a été saisi près de Bâle

Le singe a été repéré dans la voiture d'un Italien qui quittait la Suisse en direction de l'Allemagne. L'animal appartient à une espèce protégée.

Le ouistiti a été trouvé vivant dans un carton à chaussures dans une voiture.

Le ouistiti a été trouvé vivant dans un carton à chaussures dans une voiture. Image: DR/Photo d'illustration

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les douaniers allemands ont saisi un singe vivant caché dans un carton à chaussures à la douane autoroutière de Bâle/Weil am Rhein (D). Le singe a été repéré dans la voiture d'un Italien qui quittait la Suisse en direction de l'Allemagne. L'animal est un ouistiti à toupets blancs, une espèce protégée.

Le carton était caché derrière le siège du conducteur, ont indiqué vendredi les douanes allemandes. Les fonctionnaires ont entendu le bruit d'un animal. Le conducteur a affirmé qu'il s'agissait d'un chat. En ouvrant le carton, les douaniers ont découvert le petit singe.

Le conducteur a été dénoncé pour soupçon de violation de la loi allemande sur la protection de la nature. Le ouistiti à toupets blancs vient d'Amérique du Sud. Il figure dans la liste de la Convention de Washington sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction. (ats/nxp)

Créé: 14.02.2014, 11h20

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.