Jeudi 13 décembre 2018 | Dernière mise à jour 00:21

France Toute une famille retrouvée morte en Bretagne

Quatre corps ont été retrouvés dans une maison à Guiclan, près de Morlaix. Cette dernière était fermée, ce qui laisse penser qu'il pourrait s'agir d'un drame familial.

Les lieux du drame bouclés par la gendarmerie.

Les lieux du drame bouclés par la gendarmerie. Image: DR/photo d'illustration

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Quatre corps d'une même famille retrouvés morts dans une maison dans le Finistère.

«Il s'agit d'un couple d'une quarantaine d'années» et de «leurs deux jeunes enfants, de 6 et 10 ans», qui «vivaient depuis quelques années» dans la commune, a précisé à l'AFP le maire de Guiclan Raymond Mercier. Les quatre corps ont été retrouvés dans une maison «qui était fermée», «laissant penser qu'il pourrait s'agir d'un drame familial», a ajouté le maire.

L'enquête a été confiée à la brigade de recherche de Plourin-les-Morlaix. Selon le quotidien «Le Télégramme», l'employeur de la femme avait donné l'alerte, s'inquiétant de ne pas la voir venir au travail, et les enfants ne s'étaient pas présentés à l'école jeudi et vendredi.

(ats/nxp)

Créé: 07.12.2018, 19h00

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.