Dimanche 8 décembre 2019 | Dernière mise à jour 09:11

France Une femme enceinte tuée par une meute de chiens

Une dame a perdu la vie après avoir été la cible de morsures de plus de 80 chiens, qui participaient à la chasse à courre dans le nord de la France.

La meute comptait plus de 80 chiens (Photo prétexte).

La meute comptait plus de 80 chiens (Photo prétexte). Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une femme qui promenait son chien dans une forêt du nord de la France a été tuée dans une attaque de chiens lors d'une chasse à courre. La meute comptait plus de 80 chiens.

Le décès de cette femme de 29 ans dans la forêt de Retz, à environ 150 km de la frontière belge, a «pour origine une hémorragie consécutive à plusieurs morsures de chiens aux membres supérieurs et inférieurs ainsi qu'à la tête», indique le procureur de Soissons, Frédéric Trinh, dans un communiqué.

«Des prélèvements ont été effectués sur 93 chiens, dont ceux appartenant à la victime», qui en possédait cinq au total, ainsi que d'autres «ayant participé à une chasse à courre organisée à proximité», selon le parquet. Il s'agit «notamment d'identifier le ou les chiens mordeurs», poursuit le parquet, précisant que les morsures sont à la fois «ante mortem» et «post mortem».

La victime, enceinte, avait appelé son concubin pour, selon celui-ci, «lui signaler la présence de chiens menaçants». (ats/nxp)

Créé: 19.11.2019, 17h11

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.