Dimanche 18 août 2019 | Dernière mise à jour 12:12

Région parisienne Un enfant gravement blessé à Disneyland

Un enfant de cinq ans était «dans un état critique» après un accident mercredi après-midi sur un attraction du parc de loisirs Disneyland Paris en Seine-et-Marne, a indiqué une source policière.

Pirates des caraïbes Disneyland Paris.

Pirates des caraïbes Disneyland Paris. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un garçon de cinq ans grièvement blessé a été hospitalisé mercredi soir après avoir chuté, en pleine affluence des vacances de la Toussaint, d'un bateau à Disneyland Paris, première destination touristique d'Europe. L'accident a eu lieu vers 16H20 dans l'attraction «Pirates des Caraïbes», une des plus populaires de cet immense parc de loisirs situé à une vingtaine de kilomètres de Paris, qui a reçu 16 millions de visiteurs en 2012 et connaît des pics de fréquentation lors des vacances scolaires.

Pronostic vital engagé

Selon la préfecture et Anne Chazareix, la commissaire de Chessy (Seine-et-Marne) en charge de l'enquête, «son pronostic vital est engagé». Mais le garçonnet, transporté en ambulance avec son père à l'hôpital Necker pour enfants à Paris, ne présentait «a priori pas de blessures visibles», a décrit Mme Chazareix.«Cet enfant de 5 ans, accompagné de son papa, a été déséquilibré lorsque la barque était en train d'arriver à la fin de l'attraction Pirates des Caraïbes», mais sans encore avoir atteint les quais de débarquement, a par ailleurs expliqué Mme Chazareix. «L'enfant a chuté et s'est retrouvé coincé en-dessous de la barque», dans l'eau, a-t-elle ajouté. Le garçonnet a pu rapidement être dégagé par son père, des clients et le personnel du parc, qui a immédiatement donné l'alerte. Selon le site internet de Disneyland, «Pirates des Caraïbes» est une attraction nautique familiale qui fait circuler des bateaux de petite taille dans un décor inspiré de la saga cinématographique éponyme. Avec 6,5 millions d'entrées par an, elle est une des plus visitées du parc.

Contactée, la direction d'Euro Disney a confirmé l'accident, sans donner plus de précision, à ce stade, sur l'état de santé de l'enfant. «L'attraction est momentanément fermée et nous sommes aux côtés de la famille», a indiqué une porte-parole. «Nos services de premiers secours sont intervenus rapidement afin de lui prodiguer les premiers soins». Avec 57 attractions, 62 boutiques, 58 restaurants et 5800 chambres d'hôtel, Disneyland Paris a accueilli 265 millions de visiteurs en 20 ans, dont 16 millions en 2012, un record, devant Le Louvre et la Tour Eiffel.

Précédents

En avril 2011, un visiteur avait été blessé à la tête après la chute d'un morceau de fibre de verre et de bois sur la voie avant le passage du Train de la Mine, des montagnes russes campées dans un décor de Far West, et quatre passagers légèrement blessés. Une information judiciaire pour blessures involontaires avait alors été ouverte. En octobre de la même année, ce même train avait déraillé, provoquant l'évacuation d'une trentaine de personnes. Trois ans plus tôt, en novembre 2008, un homme, pris de panique, s'était blessé à la tête en sautant d'une attraction d'une hauteur de 7 mètres.Plus récemment, en janvier, quatre personnes avaient été légèrement blessées après un accident de train à vapeur: un wagon s'était décroché et en avait percuté un autre lors de l'arrêt en gare.

(afp/nxp)

Créé: 30.10.2013, 20h52

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.