Vendredi 16 novembre 2018 | Dernière mise à jour 18:21

Espagne Un enfant de 9 ans violé par quatre élèves?

Une affaire de viol présumé d'un enfant de neuf ans par des camarades d'école secoue un village en Andalousie. Une enquête a été ouverte.

Le collège de  Chilluévar où un enfant de 9 ans aurait été violé  par 4 élèves, tous mineurs.

Le collège de Chilluévar où un enfant de 9 ans aurait été violé par 4 élèves, tous mineurs. Image: DR Capture d'écran horajaen

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Ce sont des mineurs, la victime a neuf ans, (...) les auteurs du viol ont également 12 ou 13 ans», a déclaré vendredi à la radio COPE José Luis Agea, le maire de Chilluévar, village de 1500 habitants en Andalousie où auraient eu lieu les faits.

Cette affaire de viol présumé d'un enfant de neuf ans par des camarades d'école secoue un village du sud de l'Espagne, où le parquet a ouvert une enquête préliminaire.

Le défenseur des droits de l'enfant en Andalousie a annoncé dans un communiqué avoir ouvert une enquête sur «le viol présumé d'un mineur de neuf ans dans une école d'un village (...) par quatre autres élèves».

Le parquet chargé des mineurs a également ouvert une enquête préliminaire, demandant un rapport aux autorités éducatives, a assuré une porte-parole du parquet d'Andalousie à l'AFP. À ce stade de l'enquête, le ministère public ne peut pas ouvrir de procédure pénale, les agresseurs présumés étant âgés de moins de 14 ans, a-t-elle précisé.

«L'affaire vient d'un rapport médical (produit) quand le mineur se rend à l'hôpital, et le médecin enclenche un protocole en disant qu'il y a des indices possibles d'agression sexuelle», a déclaré à l'AFP cette porte-parole.

L'enfant bénéficie d'un service judiciaire de soutien aux victimes incluant un suivi par des psychologues, éducateurs et assistants sociaux, a-t-elle ajouté.

Quatre des quelque 150 élèves de l'établissement scolaire ont été exclus par mesure de précaution, a déclaré jeudi Sonia Gaya, responsable de l'Éducation de la région d'Andalousie, sans donner davantage de détails sur leur implication présumée. (afp/nxp)

Créé: 09.02.2018, 16h43

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.