Mercredi 13 novembre 2019 | Dernière mise à jour 07:13

Inde Percuté par un train en voulant frimer sur une vidéo

Un Indien de 22 ans a miraculeusement survécu, après s'être mis dans une situation extrêmement dangereuse, son smartphone à la main.

!ATTENTION CES IMAGES SONT IMPRESSIONNANTES!


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un jeune homme de 22 ans a été victime d'un choc frontal avec un train, dimanche à Hyderabad (sud de l'Inde). Debout à côté des voies de chemin de fer, Siva a eu la périlleuse idée de se filmer avec son smartphone alors qu'un convoi arrivait à pleine vitesse.

Sur les images publiées par le site Outlook India, on peut entendre une voix crier au jeune Indien de faire attention. Siva, qui tient sans doute à ce que sa vidéo soit impeccable, n'en fait cependant qu'à sa tête et ne bouge pas. Le train arrive à toute allure et actionne sa sirène pour avertir l'individu, mais il est trop tard: le choc ne peut être évité. Violemment heurté à la tête, l'Indien s'effondre, en sang.

Ses amis l'ont immédiatement conduit à l'hôpital. Ils ont expliqué aux autorités que Siva voulait absolument «toucher le train» lors de son passage. Soigné pour de sérieuses blessures à la tête et aux mains, le jeune homme se trouve dans un état stable et sa vie n'est pas en danger. Le chef de la police des transports a expliqué que des agents avaient repéré le petit manège de Siva mais que ce dernier avait ignoré leurs avertissements. L'Indien devra répondre d'intrusion.

Créé: 25.01.2018, 16h32

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.