Mardi 11 décembre 2018 | Dernière mise à jour 11:41

Etats-Unis La police «libérée, délivrée» par la reine des neiges

Un homme déguisé en Elsa est venu en aide à des agents coincés dans la neige, mardi à Boston.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Alors qu'une tempête de neige balayait Boston (Massachusetts) mardi, un fourgon de la police s'est retrouvé en fâcheuse posture. Pas moyen d'avancer. C'est alors qu'un héros improbable a surgi hors de la nuit: un homme déguisé en Elsa, star de «la Reine des neiges», a volé au secours des agents.

Sous les encouragements et les rires de personnes restées bien au chaud dans un pub voisin, l'homme en robe bleue a tout donné pour permettre au véhicule de reprendre sa route. Une fois sa mission accomplie, le mystérieux individu s'est fendu d'une révérence à son public improvisé. Filmée puis postée sur Facebook, cette scène surréaliste a follement amusé les internautes, qui ont cherché à savoir qui se cachait derrière ce costume féerique.

Après une enquête poussée, «People» a découvert qu'Elsa n'était autre que Jason Triplett, un avocat de 37 ans. Le jeune homme a expliqué qu'il s'ennuyait ferme chez lui à cause du blizzard et qu'il a donc décidé de s'amuser à sa manière. Plein d'humour, le trentenaire a confié qu'il espérait «se servir de son quart d'heure de gloire» pour rencontrer le patineur artistique Adam Rippon.

(Le Matin)

Créé: 14.03.2018, 19h26

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.