Dimanche 21 octobre 2018 | Dernière mise à jour 02:35

Autriche Un policier condamné pour avoir crié «Heil Hitler»

L'officier de 29 ans a été condamné à 9 mois de prison avec sursis. Il avait prononcé cette phrase lors d'un contrôle routier.

Le policier a bénéficié d'une peine allégée.

Le policier a bénéficié d'une peine allégée. Image: Illustration/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un policier autrichien a été condamné jeudi à neuf mois de prison avec sursis pour avoir crié «Heil Hitler» à un automobiliste lors d'un contrôle routier, en avril à la frontière hongroise.

Le fonctionnaire, qui avait salué avec ces mots un automobiliste hongrois, a été reconnu coupable de violation de la loi contre les actes et propos à caractère nazi, un délit passible de jusqu'à dix ans d'emprisonnement.

«Une remarque idiote»

Le policier, âgé de 29 ans, avait été dénoncé par un collègue qui avait assisté à la scène, le 27 avril au poste-frontière de Nickelsdorf (est).

L'avocat du prévenu a plaidé que son client avait formulé «une remarque certes idiote, mais pour rire, sans penser à mal».

Le policier a bénéficié d'une peine allégée, le plancher pour ce délit étant fixé à un an. Adoptée en 1947, la loi autrichienne réprimant toute activité ou propos s'inspirant du nazisme est l'une des plus strictes d'Europe.

(afp/nxp)

Créé: 20.10.2016, 16h06

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.