Dimanche 17 décembre 2017 | Dernière mise à jour 18:35

Incendies Feux maîtrisés en Corse et au Portugal

Lutte victorieuse pour les pompiers sur les nombreux incendies qui ravagent des hectares et menacent des habitations.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

En France, la situation s'est stabilisée samedi sur le front des deux incendies auxquels fait face la Haute-Corse. Au Portugal, les pompiers sont parvenus à maîtriser les deux incendies majeurs qui faisaient encore rage dans le centre du pays.

L'incendie qui s'est déclaré dans la nuit de jeudi à vendredi au Cap Corse, dans le nord de l'île française et a parcouru 1800 hectares, «ne présente plus une menace pour les habitants», peut-on lire dans le communiqué de la préfecture issu samedi après-midi.

«Aucune habitation n'a été détruite et aucune victime n'est à déplorer», déclare le préfet en précisant que les 882 personnes qui avaient été mises en sécurité au cours de la soirée de vendredi ont pu regagner leur lieu de résidence.

Le second sinistre, qui touche la commune de Manso, dans la région de la Balagne, près de Calvi (nord-ouest de la Corse), a parcouru 150 hectares. Ce feu de maquis et de forêt, difficilement accessible, «ne progresse plus», précise la préfecture.

Un homme arrêté

Près de 250 pompiers sont mobilisés contre ces deux incendies. Deux colonnes de pompiers - soit 140 hommes - sont arrivées en renfort dans la matinée, notamment de Marseille, et trois Canadair et quatre Trackers étaient à l'oeuvre samedi contre les flammes, a déclaré le préfet de Haute-Corse, Gérard Gavory, à Reuters.

Les autorités ont de nouveau appelé la population à la plus grande prudence en Haute-Corse (nord de l'île) et dans le Var (sud de la France), en raison de risques d'incendies liés à une très forte sécheresse et aux fortes rafales de vent prévues.

Un homme a par ailleurs été interpellé et placé en garde à vue dans la nuit à Bastia, où il est soupçonné d'avoir provoqué cinq départs de feu entre minuit et 1h du matin dans la nuit de vendredi à samedi. Sa garde à vue devait être prolongée samedi soir, a-t-on appris de source judiciaire.

«Ecoeurement» et «épuisement»

Le président Emmanuel Macron s'est entretenu samedi au téléphone avec le chef des sapeurs-pompiers de Haute-Corse, le colonel Charles Baldassari, lui exprimant «sa pleine solidarité aux sapeurs-pompiers» et saluant «leur pleine mobilisation».

En début de semaine, les pompiers de Haute-Corse avaient publié une lettre ouverte «aux citoyens et aux incendiaires», faisant état de leur «écoeurement», «épuisement», et «surexposition humaine et matérielle».

Incendie maîtrisé au Portugal

Au Portugal, le feu de forêt qui ravageait la région d'Abrantes depuis mercredi en fin de journée a été maîtrisé samedi en début d'après-midi, a annoncé la Protection civile. Si la progression des flammes a été stoppée, plus de 500 pompiers, près de 200 véhicules et trois hélicoptères restaient mobilisés autour des collines situées au nord de cette ville du district de Santarém, afin de maîtriser d'éventuelles reprises de feu.

Le foyer d'Alvaiazere, qui s'était déclaré la veille dans la région de Leiria, a également été circonscrit samedi. Plus de 200 pompiers, 80 véhicules et un avion bombardier d'eau oeuvraient toujours à son extinction totale.

Plus aucun feu «actif»

Sur l'ensemble du territoire portugais, frappé ces derniers jours par une nouvelle série d'incendies attisés par une chaleur intense et des vents changeants, il n'y avait à ce stade plus aucun feu considéré «actif» mobilisant plus d'une centaine d'hommes, d'après les informations fournies par l'Autorité nationale de protection civile.

En raison de prévisions météo marquées par des températures approchant les 40 degrés, le niveau d'alerte orange, quatrième échelon de gravité sur cinq, restera en vigueur au moins jusqu'à la fin de la journée de lundi, a indiqué samedi la porte-parole de la protection civile, Patricia Gaspar. (ats/nxp)

Créé: 12.08.2017, 19h29


Sondage

Internet doit-il être accessible à tous?




Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.